Menu
Écouter le direct

La transe vaudou de Chouk Bwa & The Ångströmers

Publié lepar Guillaume Schnee
Chouk Bwa & The Ångströmers / Eric Desjeux
Chouk Bwa & The Ångströmers / Eric Desjeux

Après son passage aux Trans Musicales cet hiver, le groupe de vaudou haïtien Chouk Bwa accompagné du duo de producteurs belges s'apprête à sortir l'album "Vodou Alé" et dévoile le titre "Move Tan".

Faire coexister un groupe haïtien de musique traditionnelle, Mizik Rasin, et un duo de l'underground electro bruxellois pour arriver à cette transe groove extatique était un pari audacieux. Un projet qui a vu le jour en 2016 lorsque la formation Chouk Bwa a rencontré pour la première fois les producteurs Nicolas Esterle et Frédéric Alstadt réunis sous le nom de The Ångströmers.  Après une série de concerts explosifs, Chouk Bwa & The Ångströmers sort son premier album Vodou Alé le 22 mai prochain sur le label Bongo Joe.

Né Chouk Bwa Libète, qui signifie "souche de l’arbre de la liberté" en créole haïtien, puis devenu Chouk Bwa, l'orchestre traditionnel haïtien a été fondé aux Gonaïves en 2012 par le chanteur Jean Claude "Sambaton" Dorvil. Il perpétue depuis la mystique vaudou avec la polyrythmie de ses tambours, les chants incantatoires et les danses en  hommage au panthéon des Lwa. Une célébration de la spiritualité vaudou, venue de la lointaine Afrique et dont le groupe s'est fait le gardien avec ses compositions originales et ses morceaux traditionnels réarrangés, réunis une première fois sur l'album Se Nou Ki La ! sorti en 2015.

"Vodou Alé" de Chouk Bwa & The Ångströmers / Bongo Joe
"Vodou Alé" de Chouk Bwa & The Ångströmers / Bongo Joe

Au fil des rencontres avec Chouk Bwa, le duo de producteurs The Ångströmers a enrichi son univers sonore constitué de basses et d’échos influencé par le dub et le drone. Nicolas Esterle et Frédéric Alstadt ont intégré à la perfection les polyrythmes complexes du groupe haïtien qui s'inspirent des rites quotidiens et ruraux du culte vaudou pour invoquer les esprits. Le duo a ainsi travaillé pendant deux ans sur les sessions acoustiques du groupe enregistrées dans des conditions live. Au cœur de cette transe inédite, jaillissent les brûlots militants du chanteur qui évoque sur le titre Move Tan la corruption qui ruine son pays déjà touché par les séismes.

Présenté pour la première fois sur scène en 2018 aux Siestes Électroniques à Toulouse, le projet Chouk Bwa & The Ångströmers a été l'une des révélations des dernières Trans Musicales de Rennes. L'occasion alors, pour nous, de les recevoir en session live vidéo :