Menu
Écouter le direct

La chanteuse cubaine Daymé Arocena signe sur le label de Gilles Peterson

Publié lepar Ghislain Chantepie
 ©
© ©Radio France

L'une des voix du projet Havana Cultura Mix rejoint aujourd'hui le label Brownswood et se découvre avec un premier titre en écoute et en téléchargement.

Depuis 2009 et le début du projet "Havana Cultura", Cuba est devenue l'une des sources d'inspiration majeures du collectionneur Gilles Peterson . Après un second volet en 2011 et un album de remixes, le célèbre DJ londonien avait poursuivi l'aventure en 2014 avec le "Soundclash", une compilation de collaborations  entre des musiciens et chanteurs cubains, et une avant-garde de producteurs du monde entier.

Un mix tropical entre la riche tradition musicale de l'île et les productions électroniques d'aujourd'hui qui a révelé plusieurs artistes, dont la chanteuse Daymé Arocena  signée aujourd'hui sur Brownswood Records . Et à la clef "Madres", un premier titre à découvrir… et même à télécharger :

Chanté en espagnol mais aussi en Yoruba - une langue traditionnelle parlée par les esclaves amenés de force sur l'île -, "Madres"  est une prière chantée pour deux déesses de la Santería,  une religion dérivée des croyances Yoruba. Un extrait prometteur avant un premier album prévu donc pour 2015.

 ©
© ©Radio France

Sur le Havana Cultura Mix, Daymé Arocena avait collaboré avec Gleb Voev aka Raumskaya , producteur russe adepte de bass-music, autour d'un autre titre mixant soul et footwork où la voix de la chanteuse s'accordait parfaitement à ce rythme bien plus cadencé.

Daymé Arocena sur Brownswood Record