Menu
Écouter le direct

« Gbadolite », le vent solaire du collectif Moonshine

Publié lepar Ghislain Chantepie
Andy Uproot et Pierre Kwenders tenant le flambeau du groove | Moonshine
Andy Uproot et Pierre Kwenders tenant le flambeau du groove | Moonshine

Pierre Kwenders vient de mettre en ligne le premier extrait bouillant de sa nouvelle compilation "SMS For Location III".

Les vrais savent. Ceux qui ont eu la chance de vivre de l’intérieur l’une des soirées organisées par le collectif montréalais Moonshine connaissent bien le sens de la formule désormais consacrée « SMS For Location ». Avec leur lieu communiqué au dernier moment à la façon d’une rave-party, ces fêtes semi-clandestines organisées partout dans le monde sont à l’image du collectif mené par le Congolais Pierre Kwenders : bouillonnantes, fusionnelles, et furieusement dansantes.

Découvert en France lors des Trans Musicales 2014, José Louis Modabi de son vrai nom fête cette année les cinq ans de sa petite troupe en publiant le mois prochain un troisième volet de ses compilations SMS For Location, cette sono mondiale futuriste mêlant la techno, le hip-hop et les rythmes chaloupés. Premier extrait dévoilé aujourd’hui, Gbadolite est une dédicace en règle à la rumba congolaise et à son dérivé le soukous, chanté ici par Kwenders en lingala.

Un titre solaire composé avec l’excellent DJ et producteur new-yorkais Uproot Andy, compagnon de route de Kwenders et savant mixeur de la vague afrofuturiste. Pétri d’une rythmique irrésistible, Gbadolite est aussi un hommage à la ville congolaise du même nom, située en pleine forêt tropicale à l’extrême nord de la RDC.

Gbadolite était une ville pleine de potentiel et de croissance sous le règne de Mobutu, mais qui a tout perdu et est devenue un peu une ville fantôme depuis son départ. Ce titre parle de la façon dont le passé vit toujours dans la musique d'aujourd'hui, et comment il est présent dans chaque moment de vie, à la recherche de ce sentiment de joie et de célébration.