Menu
Écouter le direct

Carina Salvado nous ouvre un coin du ciel avec "Cantiga Contigo"

Publié lepar Catherine Carette
Image du clip de Cantiga Contigo - Image de Drichos
Image du clip de Cantiga Contigo - Image de Drichos

Doux frisson à l'écoute du chant pur de la franco-portugaise sur le deuxième clip de son nouvel opus "Fado-Pop", dans les bacs le 10 avril.

Après le titre Fontpedrosa, Carina Salvado dévoile la vidéo de Cantiga contigo, (Une chanson avec toi ) dont le "toi" restera mystérieux. Un clip qu'elle voulait très épuré et contemporain réalisé par son compagnon de vie, Drichos (éclairagiste et vidéaste de Chinese Man, Yael Naim, ou encore de la chorégraphe Josette Baiz ), dans leur salon avec comme simple accessoire, le drap d'un vidéo-projecteur et la lumineuse présence de la jeune Olga. 

C'est une chanson avec toi, avec lui, avec vous...sur une pseudo-fleur qui pousserait dans la ville des fous, ceux qu'on aime, ceux qui dansent sur les pianos…

L'idée était de faire un portrait en miniature, " un mini moi " avec la même coiffure et un tee-shirt de David Bowie que Carina aime porter souvent. Et qui de mieux que leur fille de onze ans pour incarner ce double, réquisitionnée lors d'une délicieuse journée d'école buissonnière pour le tournage du clip qu'elle éclaire avec un naturel fascinant. 

Ne me laisse pas chanter seule, donne moi un morceau de ta fleur, qu'elle vienne remplir ma poitrine de ton regard (....) un regard entre vous et mon âme, ensemble, rêver ...

Carina Salvado - Extrait du clip Cantida Contigo - Image de Drichos
Carina Salvado - Extrait du clip Cantida Contigo - Image de Drichos

Mais qui est cet autre ? On pourrait dire que c'est un secret ou bien le chant masculin imaginé au tout départ pour donner la réplique. C'est aussi le pianiste de jazz Thibaut Saby, invité sur la chanson et sur deux autres titres de l'album. Et c'est encore une histoire, "entre moi et moi-même" conclu Carina Salvado qui nous livre une complainte sentimentale tiraillée entre nostalgie et espoir.

Et qui sait si je suis fadiste , je chante au delà de ma douleur. Ne venez pas juger mon souffle, il n'est que vérité .

L'album Fado Pop enregistré par Adrian Bouget au studio L'ArtsScène de Bourgoin-jaillieu, sort le 10 avril avec Z Production.