Menu
Écouter le direct

Exclu : le clip "Mad Up" de K.O.G & The Zongo Brigade

Publié lepar Guillaume Schnee
K.O.G & The Zongo Brigade © Mal Whichelow ©Autre
K.O.G & The Zongo Brigade © Mal Whichelow ©Autre

Sur les rythmes fiévreux d'un dancehall africain et d'un funk mutant, Kweku Sackey et son combo mettent en scène un nouveau titre de l'album "Wahala Wahala" dans une vidéo survitaminée.

Cuivres et basse funk, guitare rock rude, piano jazz funk et rythmiques africaines, le tout porté par le flow hip hop et dancehall du rappeur jamaïcain Franz Von et de Kweku Sackey alias K.O.G. (comprenez Kweku of Ghana), le titre Mad Up  est la parfaite synthèse de la tempête groove qui règne sur le premier album de K.O.G & The Zongo Brigade. Son Ghana natal, K.O.G l’a quitté à la fin des années 2000, direction Leeds et le nord de l’Angleterre avant d'imaginer ce cocktail militant et dansant de musique jamaïcaine, d'afrobeat et autres musiques urbaines déchaînées. Wahala Wahala  signifie problème et souffrance en swahili, K.O.G vous fait danser sur les thèmes graves du racisme, du rejet et de l'exil. La transe festive au service de la conscience, une offrande sous haute tension du collectif illustré dans ce nouveau clip réalisé par les vidéastes anglais d'Anarchy Cinema.

*"En grandissant au Ghana, nous avons énormément apprécié le reggae et la musique dancehall. On a beaucoup appris sur la culture jamaïcaine. Le titre MAD UP est un mélange lyrique de Pidgin et de rap qui exprime comment les choses peuvent devenir folles et incontrôlables dans une scène de danse. La musique originale a été écrite par Kweku Sackey (K.O.G), David Nicholas et Tom Excell. C'est la fusion entre le funk et le dancehall africain agrémenté par le flow du MC Franz Von qui fout le feu. Ce titre signifie beaucoup de choses pour nous car il montre l’énergie et la connection que nous avons avec le public." * K.O.G 

K.O.G & The Zongo Brigade est en concert :
le 20 juillet au Square Dom Bedos à Bordeaux
le 21 juillet au Festival des Abracadagrasses à Lagrasse (11)
le 30 juillet au Festival Woodstower à Lyon