Menu
Écouter le direct

Exclu : "Kalba" de Isaac Birituro & The Rail Abandon

Publié lepar Guillaume Schnee
Isaac Birituro & The Rail Abandon / Wah Wah 45
Isaac Birituro & The Rail Abandon / Wah Wah 45 ©Autre

Un langage musical universel du xylophoniste ghanéen et du guitariste-producteur britannique sur un premier album en écoute ici.

Kalba est une ville au nord du Ghana et le berceau de la famille d'Isaac Birituro, héritier d'une longue lignée de Kakraba Lobi, xylophonistes et fabricants d’instruments ghanéens. c'est dans ce lieu reculé que le producteur et interprète de Leeds Sonny Johns, alias The Rail Abandon, a posé sa guitare poursuivant ainsi ses rencontres artistiques avec des musiciens africains comme Ali Farka Touré, Oumou Sangaré, Tony Allen, Cheihk Lô ou Fatoumata Diawara. Il n' a fallu aux deux interprètes que trois jours pour enregistrer Kalba  sur le studio mobile du producteur à St Mary's Church, seul endroit avec une source électrique fiable. Un album magnifique construit comme un voyage musical universel où les percussions traditionnelles se mêlent avec modernité et en parfaite harmonie à une pop rêveuse.

Kalbal est un dialogue contemporain entre ces deux cultures qui n'en font plus qu'une, alternant envolées acoustiques traditionnelles et productions modernes lumineuses. Le xylophone ghanéen et la guitare chantent d'une même voix harmonieuse, un duo sublimé par des percussions traditionnelles et une basse hypnotique. Un voyage musical et spirituel enrichi par les voix de la chorale Kalba Birifore, les cuivres, la flûte ou le violon des invités de l'album : Seb Rochford, Leafcutter John, Raph Clarkson et Elliot Galvin…

"Mon père a voyagé à travers le monde pour divertir les gens avec sa musique et il construit également des xylophones. J'ai suivi ses traces. C’est pourquoi j’ai vraiment adoré faire cet album et je suis reconnaissant de pouvoir jouer devant un public et de démontrer toute la beauté du xylophone, cela signifie tout pour moi." Isaac Birituro

Le projet a vu le jour grâce à l'équipe des festivals Rüt'n'Rock, en particulier Tim Becker et Svenja Albers, et une partie des recettes de cet album sera affectée au financement de la construction d'une école à Kalba, pour avoir un impact positif et durable sur la vie des gens.