Menu
Écouter le direct

"Baixi Baixi", l’évasion tropicale de Yeahman

Publié lepar Ghislain Chantepie
Jean Dasso aka Yeahman | (c) Damien Carissimo
Jean Dasso aka Yeahman | (c) Damien Carissimo

Le multi-instrumentiste toulousain prépare la sortie de son premier album avec un nouvel extrait aux rythmes plein d’azur.

L’horizon s’élargit pour Yeahman. Musicien et producteur natif de Toulouse, Jean Dasso de son vrai nom a, en quelques années seulement, pu donner corps à sa passion des rythmes sans frontière en développant un répertoire à la croisée des traditions musicales et des productions électroniques contemporaines. Centré sur le continent sud-américain à ses débuts avec son premier EP Transbordia, ce trentenaire inventif mit ensuite le geste à la parole en partageant en Colombie, au Pérou ou à Mexico la scène avec quelques figures du genre parmi lesquelles le Franco-équatorien Nicola Cruz.

Repéré par le globe-trotteur new-yorkais Nickodemus, Yeahman se prépare à sortir à la fin du mois son premier album enregistré entre Toulouse, Dakar, Naples et Marseille, sur l’excellent label Wonderwheel Recording. Une place de choix pour tous ceux qui souhaitent aujourd’hui se faire une place dans la petite famille du groove tropical mondial où prospèrent une poignée de producteurs et de musiciens talentueux. 

Empruntant son titre Ostriconi à celui d’une vallée corse, son prochain disque étoffe son goût affirmé pour l’exploration métissée en l’étendant à de nouveaux territoires géographiques et folkloriques. Une excursion faite de rythmes colorés et qui prend la forme d’un véritable bol d’air frais sur Baixi Baixi, un second extrait sylvestre dévoilé il y a peu et qui invite au micro les voix pleines d'azur du trio franco-portugais Aluna Project. À suivre.