Menu
Écouter le direct

"Apká!" le cri d'espoir de la chanteuse brésilienne Céu

Publié lepar Guillaume Schnee
Céu nouvel album "Apká!" / Photo Gabriela Mo
Céu nouvel album "Apká!" / Photo Gabriela Mo

Icône pop de São Paulo, la chanteuse sort un cinquième album au tropicalisme électro suave et militant accompagnée par une pleiade d'invités.

Sa voix est aussi suave et soulfull que ses prises de positions politiques sont tranchantes dans un Brésil en crise et chacune de ses vidéos fait des millions de vues. Comme un défi la chanteuse et compositrice de São Paulo a choisi de célébrer la liberté et l'optimisme sur son nouvel album lui donnant le nom d'Apká!, le cri de joie d’un enfant heureux, celui que lance son fils Antonino quand il est content de ce qui lui arrive. Céu est de cette génération d'artistes considérant avec respect la musique populaire brésilienne (MPB) mais lui préférant les productions pop et électroniques actuelles. 

La fille de Maria do Céu Whitaker Poças s'est sculpté un univers musical toujours plus inventif et élégant au fil de ses albums à succès, s'entourant toujours de la crème des magiciens du son du moment. Une luxuriance et une intelligence musicale accompagnée d'une nonchalance qui culminent sur son nouvel album où funk, rock, reggae, samba et tropicalisme electro dansent langoureusement dans un élan pop charmeur. L'album est en écoute ici :

Pour produire l'album Apká!, Maria do Céu Whitaker Poças  a de nouveau fait appel à son mari Pupillo, batteur renommé (Naçao Zumbi, Gal Costa, Edgar) ainsi que le français Hervé Salters génie du synthé vintage de General Elektriks, déjà complices il y a quatre ans sur l'oeuvre Tropix. Outre le français aux claviers, la chanteuse à réuni Pedro Sa (Lenine, Caetano Veloso) à la guitare, Pupillo aux baguettes et à la basse Lucas Martins (Curumin, Lucas Santanna ou Herbie Hancock) qui avait aussi accueilli Céu sur son album The Imagine Project. 

Un casting irréprochable complété par quelques invités comme le guitariste Marc Ribot, Séu Jorge ou le chanteur Pauliste Leonardo Matumona. L'auteure s’est aussi vue offrir deux chansons par des maîtres orfèvres; la légende Caetano Veloso pour le titre Pardo et Dinho Almeida du groupe Boogarins sur la ballade sensuelle Make Sure Your Head is Above.