Menu
Écouter le direct

Max Richter offre une suite à "Voices" et dévoile un premier extrait

Publié lepar Ghislain Chantepie
Max Richter sur scène à Berlin en janvier 2017 (Stefan Hoederath/Redferns)
Max Richter sur scène à Berlin en janvier 2017 (Stefan Hoederath/Redferns) ©Getty

Le compositeur anglais vient de mettre en ligne "Mirrors", première pièce abstraite de son nouvel album attendu au mois d’avril.

Max Richter avait lui-même décrit son projet Voices comme « une œuvre musicale pensée telle un lieu de réflexion ». Le compositeur britannique, avec ce neuvième album studio publié l’été dernier, entendait ainsi inspirer son travail du texte de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1948, invitant des inconnus du monde entier à en lire des fragments au fil d’une dizaine de mouvements mêlant orchestrations et arrangements électroniques.

Cette intention quasi-politique représentait alors une étape singulière dans le parcours de ce maitre de l’école néo-classique contemporaine qui, depuis le sacre de ses Blue Notebooks en 2004, incarne un trait d’union générationnel entre Brian Eno, John Cage et les plus jeunes Nils Frahm, Lucas d’Alberto ou encore Akira Kosemura. S’appuyant sur le matériel musical enregistré dans le cadre de Voices, Max Richter annonce ainsi aujourd’hui une suite à ce projet personnel qui devrait néanmoins retrouver un champ purement instrumental.

Telle une suite directe au Mercy de son premier disque, épilogue sans parole aux cordes pétries d’émotion, ce Voices 2 se découvre ainsi aujourd’hui au travers d’un premier extrait à la grâce mélancolique. Illustré par sa proche collaboratrice Yulia Mahr dans un clip floral évoquant la renaissance du printemps, cette courte pièce exprime une lente gravité au fil de son piano métaphorique, une tentative abstraite pour sonder l’âme de l’auditeur en quête de ses nouveaux espoirs.

"Voices 2", le nouvel album de Max Richter, est attendu le 09 avril prochain via Decca.