Menu
Écouter le direct

Le maestro Ennio Morricone est mort

Publié lepar FIP.fr
Ennio Morricone à Rome en 1991 (Luciano Viti)
Ennio Morricone à Rome en 1991 (Luciano Viti) ©Getty

Le légendaire compositeur et chef d’orchestre italien est décédé ce lundi des suite d’une chute à l’âge de 91 ans.

C’est un monstre sacré qui vient de disparaitre. Ennio Morricone est décédé ce lundi à Rome à l’âge de 91 ans, rapporte l’agence de presse italienne Ansa. Le compositeur et chef d'orchestre italien était hospitalisé dans une clinique italienne depuis quelques jours à la suite d’une chute d’après ce même média.

Géant du 7ème art, Ennio Morricone a composé parmi plus de 500 musiques de films dont celles, évidemment, de Sergio Leone et de ses westerns spaghetti ("Il était une fois dans l'Ouest", "Le Bon, la Brute et le Truand", "Il était une fois la révolution", "Il était une fois en Amérique"...). Ses œuvres sont aujourd'hui entrées dans la mémoire collective mais il aura dû attendre 2016 pour remporter un Oscar pour la bande originale de The Hateful Eight, réalisé par Quentin Tarantino, après un premier Oscar d’honneur à sa carrière décerné en 2007. 

Si le compositeur romain a écrit sa première œuvre classique en 1957, il a fait ses armes en composant et arrangeant pour la chanson et la télévision. De formation classique, l'artiste s'est très vite intéressé à la musique expérimentale, un éclectisme qui va illuminer son œuvre inclassable. Né à Rome en 1928, il commence sa carrière dans les musiques de films en 1961 avec Il federale de Luciano Salce. Mais c'est sa rencontre avec Sergio Leone trois ans plus tard qui va véritablement lancer sa carrière internationale avec la partition du film Pour une poignée de dollars. A cette époque, il intègre également le groupe d'improvisation et de composition avant-gardiste Nuova Consonanza.

Cette richesse, il va la mettre au service du 7ème art en composant pour des grands réalisateurs comme Pasolini (plusieurs films), Bertolucci (1900), Verneuil (Le Clan des Siciliens), Malick (Les Moissons du ciel), Joffé (Mission) ou Lautner (Le Professionnel). Avec John Williams, Ennio Morricone fut certainement le compositeur de musiques de films qui a connu le plus grand succès commercial avec plus de 70 millions de disques vendus au long de sa carrière. En 2016, le maestro publiait encore Morricone 60, une célébration de son immense œuvre au travers d’un premier album où il dirigeait, enregistrait, et sélectionnait lui-même ses plus grands succès.

Rendez-vous à 20h ce soir pour un hommage au maestro sur notre antenne avec un Certains l'aiment Fip spécial.