Menu
Écouter le direct

Koki Nakano dévoile "Near-Perfect Synchronization", tout en élégance

Publié lepar Catherine Carette
Koki Nakano - Photo de Nori Edamatsu
Koki Nakano - Photo de Nori Edamatsu

Le jeu dépouillé et limpide du pianiste japonais magnifié par la danse organique d'Amala Dianor.

"Koki Nagano est né à Fukuoka en 1988. Sa connaissance du jazz, de la pop et des œuvres classiques et contemporaines européennes enrichissent son univers musical onirique. Il sort son premier album solo Pre-Choreographed sur le label Nø Førmat!, un voyage entre le romantisme de Satie et le minimalisme de Steve Reich. Le clip du titre "Near-Perfect Synchronization" tourné en Normandie par Benjamin Seroussi, met en lumière le magnifique Amala Dianor (ancien breakeur devenu danseur contemporain) qui semble, tout comme le pianiste, plongé corps et âme dans son art. "J'ai une fascination pour les machines et le métal (...) J'ai adoré filmer Amala en train de danser seul parmi des milliers de machines parfaitement rangées et  inutilisées" dixit le réalisateur :

Cette composition a été inspirée par l'image d'un couple marchant vers le Pôle Nord, précise Koki Nakano. "Tout autour d'eux, des icebergs se brisent mais ils ne réagissent pas, ils demeurent calmes et déterminés à marcher ensemble jusqu'à la fin du jour". Sons et textures se mêlent, "ceux d'un fax, d'un modem ou d'un iceberg en train de se briser". 

On se souvient de la belle collaboration du jeune pianiste virtuose avec le violoncelliste Vincent Segal, notamment sur ses propres compositions gravées sur leur album commun Lift paru en 2016, où déjà nous parcourions de vastes étendues aux reliefs tourmentés. 

L'album Pre-Choreographed qui sort le 24 avril, opère un rapprochement entre deux arts essentiels pour Koki Nakano : 

Extrait du clip Near-Perfect Synchronization avec Amala Dianor
Extrait du clip Near-Perfect Synchronization avec Amala Dianor

la musique est comme en état d’“attente”, voire en “manque” de chorégraphie.