Menu
Écouter le direct

Pearl Jam exhume la version intégrale de son clip « Jeremy »

Publié lepar Ghislain Chantepie
Pearl Jam en 1992 à Amsterdam après la sortie de "Ten" | (Paul Bergen/Redferns)
Pearl Jam en 1992 à Amsterdam après la sortie de "Ten" | (Paul Bergen/Redferns) ©Getty

Le groupe de Seattle a dévoilé la vidéo non-censurée de son hit trentenaire à l’occasion de la journée contre les violences par arme à feu.

Le temps, hélas, n’y a rien changé. Presque trente ans après l’enregistrement de leur premier album Ten, Eddy Vedder et sa bande ne peuvent que constater aujourd’hui le fléau endémique que constituent encore et toujours les crimes par armes à feu aux Etats-Unis. « L’augmentation est stupéfiante », déplorait ainsi ce vendredi Pearl Jam sur son compte Twitter à l’occasion de la journée américaine contre les violences armées. 

Engagé depuis ses débuts aux côtés de cette cause insoluble, le groupe de Seattle a choisi d’exhumer cette année le clip de leur chanson phare Jeremy inspirée du drame d’un adolescent américain survenu dans sa classe de lycée en 1991. Diffusé à la TV un an après la sortie de Ten, le clip du morceau réalisé par Mark Pellington fit connaitre celui-ci dans le monde entier, jusqu’à sa consécration aux Grammy Awards de 1993 où il fut couronné « Meilleure chanson rock ».

La vidéo elle-même, pourtant, fit l’objet de restrictions profondes de la part de MTV à sa sortie, la chaîne musicale américaine censurant notamment la scène finale du clip. Cette modification eut un impact persistant sur l’interprétation du drame mis en images par Mark Pellington, ce que le réalisateur a publiquement regretté à de nombreuses reprises. C’est cet écueil que Pearl Jam souhaite réparer avec la mise en ligne de la version intégrale de Jeremy, et alors même que l’Amérique fait aujourd’hui de nouveau face dans la rue à ses pires démons.