Menu
Écouter le direct

Airbourne sans fioritures sur "Boneshaker"

Publié lepar Guillaume Schnee
Airbourne à Melbourne en 2019 / Martin Philbey
Airbourne à Melbourne en 2019 / Martin Philbey ©Getty

Le groupe australien des frères O’Keeffe sort un cinquième album en octobre, avec dix titres puissants de pur hard rock.

« Pas de ballades, pas de guitares acoustiques, pas de claviers. Il n’y a pas de tangentes bizarres ici, pas de foutaises. Juste une série de rock pur qui sent le caoutchouc brûlé et l’essence renversée. » a déclaré Joel O’Keeffe. Trois ans après Breakin’ Outta Hell, Airbourne continue d'assumer sans concessions l'héritage hard rock de son aîné AC/DC et vient de dévoiler le premier titre de son cinquième album Boneshaker prévu le 25 octobre via Spinefarm Records. Fondé en 2003 par les frères Joel O'Keeffe (chant et guitare solo) et Ryan O'Keeffe (batterie), le groupe originaire de Warrnambool a fait appel au producteur de Nashville, Dave Cobb. Dix titres de guitares hurlantes, rythmiques brutes et voix rageuses gravées dans des conditions live que les français pourront découvrir sur scène en octobre.

C’est un concert en studio. C’est ce qu’on a toujours souhaité faire : réussir à insuffler l’âme et la puissance d’un concert d’Airbourne dans un album.

Airbourne est en concert :
le 17 octobre à La Laiterie à Strasbourg
les 19 et 20 octobre à La Cigale à Paris
le 28 octobre au Paloma à Nimes