Menu
Écouter le direct

Le festival Rio Loco fête ses vingt ans

Publié lepar Guillaume Schnee
 ©
© ©Radio France

Du 17 au 20 juin le festival toulousain propose quatre soirées thématiques et continents : Europe, Amérique, Afrique et Occitanie.

Depuis 20 ans et la naissance de son ancêtre "Garonne, le festival", Rio Loco  fête les musiques du monde sur le plus beau site de la cité toulousaine, la Prairie des filtres en bord de Garonne. Festival pluridisciplinaire et populaire, Rio Loco a reçu des artistes comme Omara Portuondo, George Clinton and Parliament Funkadelic, Calle 13, Hugh Masekela, Los Lobos, Emir Kusturica, Paco de Lucia, Rachid Taha, Jimmy Cliff, Buika, Hindi Zahra…

Après avoir célébré la lusophonie ou le bouillonnement caribéen, lors des deux dernières éditions, Rio Loco présentera, du 17 au 20 juin, quelques-uns des artistes phares invités par le passé selon quatre thématiques et continents : l'Europe, l'Amérique, l'Afrique et l'Occitanie. La fête se prolongera le dimanche 21 juin, jour de la Fête de la musique, avec de nombreux concerts dans la ville.

Fip vous fera vivre le festival sur son site et diffusera en direct la soirée du vendredi 19 juin (à 20h) avec les concerts d'Hugh Masekela et de Jupiter & Okwess International.

 © Curro Casillas
© Curro Casillas ©Radio France

Cette soirée musicale européenne commencera par le concert du chanteur António Zambujo  et son fado renouvelé sur l'album "Rua Da Emenda ". Ensuite direction l'Espagne avec la jeune cantaora andalouse Rocío Márquez qui nous a récemment présenté son projet "El Niño " en session live .

Le serbо-croate Goran Bregovic  présentera son projet "Champagne for Gypsies" avec son Orchestre des Mariages et Enterrements et son invité Stéphan Eicher, tandis que le groupe grec Imam Baildi  fera son retour au bord du fleuve avec son mix de musique hellène traditionnelle et de hip hop, où quand le le bouzouki répond à un air de mambo, les sonorités uniques du rebétiko (blues grec des années 20) croisent celles d’une électro pop aventureuse.

 © PapricaFotografia
© PapricaFotografia ©Radio France

Après le country rock cajun de Sarah Savoy , direction Lapa, quartier effervescent de Rio de Janeiro (Brésil), avec les cinq musiciens de Casuarina  et leur samba entre classiques fondateurs des années 40 et titres des années 70 à l’inspiration tropicaliste. Coup de chaleur ensuite avec l'indie salsa explosive de Bio Ritmo, suivi du jeune harpiste colombien de jazz Edmar Castañeda  puis de ses compatriotes de Bogotá Bomba Estéreo  et leur cumbia électropicale infernale.

 © Brett Rubin
© Brett Rubin ©Radio France

Après le chanteur et joueur de n’goni malien Paul Sidibé , place au chanteur et multi-instrumentiste Aziz Sahmaoui , fondateur du fameux Orchestre National de Barbès, et la fusion de son groupe University of Gnawa. Une soirée africaine marquée par le retour de la légende du jazz sud-africain le trompettiste et bugliste Hugh Masekela .
Puis Rio Loco nous embarque à Kinshasa avec le chanteur et musicien congolais Jupiter & Okwess International  créé en 1994. Une musique métisse entre transe expérimentale, afrobeat nigérien et bofenia rock. La soirée africaine se mettra à l'heure togolaise pour le concert du chanteur-guitariste Peter Solo et de son groupe Vaudou Game  (avec le « James Brown togolais » Roger Damawuzan). Un mariage inédit entre gros funk et morceaux rituels ou profanes du vaudou togolais et béninois.

 © Mo Lo Cicero
© Mo Lo Cicero ©Radio France

Une journée entièrement consacrée à l'Occitanie qui commencera par le trio de Forabandit  (répertoire des troubadours occitans et celui des açiks turcs), suivi du concert du chanteur et poly-instrumentiste (flûtes, saxophone, cornemuse…) Guillaume Lopez  qui mêle la musique andalouse de ses origines à celle des pays d’oc. Le choeur polyphonique Lo Còr de la Plana  invite trois des quatre voix féminines du groupe Italien Assurd tandis que les marseillais de Dupain  mêleront la musique traditionnelle occitane au rock et à l'électro. Impossible bien sûr de chanter l'Occitanie sans ses troubadours les plus célèbres Massilia Sound System .

Rio Loco prendra ses quartiers dans la ville dès le 16 mai avec le Sound System Culture # 3 au Musée les Abattoirs, du 24 mai au 21 juin, avec Barrio Loco (Exposition – Musique – Danse – Projection), avec le retour dans la ville des sculptures de l'artiste sénégalais Ousmane Sow «Le griot de la glaise» ou encore avec "Musique Hors Prairie des Filtres" le dimanche 21 juin, pour un concert autour de l'accordéon, en hommage à Claude Nougaro (Lionel Suarez et ses invités : René Lacaille, Régis Gizavo et Etienne Grandjean).

Site Officiel du Festival Rio Loco =- 

 ©
© ©Autre