Menu
Écouter le direct

Vijay Iyer défie le temps avec un nouveau trio sur "Uneasy"

Publié lepar Guillaume Schnee
Tyshawn Sorey, Vijay Iyer et Linda May Han Oh / Photo Craig Mardsen / ECM Records
Tyshawn Sorey, Vijay Iyer et Linda May Han Oh / Photo Craig Mardsen / ECM Records

Le pianiste new-yorkais invite la contrebassiste Linda May Han Oh et le batteur Tyshawn Sorey et présente une série de pièces originales magnifiques composées par Vijay Iyer sur une période de 20 ans.

Que ce soit en solo, en trio, en quatuor ou en sextuor, le pianiste new-yorkais semble ne pas avoir de limite dans l'espace de sa créativité. Une vingtaine d'albums à son actif, Vijay Iyer est aussi un compositeur qui reçoit des commandes pour les plus grands orchestres comme le Silk Road Ensemble, l'American Composers Orchestra ou le Brentano String Quartet. Diplômé d'un doctorat interdisciplinaire en science cognitive de la musique, l'artiste d'origine indienne se lance un énième défi en réunissant un nouveau trio composé de la contrebassiste Linda May Han Oh et de son fidèle complice le batteur Tyshawn Sorey, deux figures majeures de la musique créative contemporaine. Un trio puissant d'improvisateurs virtuoses qui présente aujourd'hui l'album Uneasy sur le label ECM.

Ce qui nous distingue en tant que groupe c’est précisément cette énergie,” précise  le  pianiste.Ce trio possède sa propre forme de propulsion, une impulsion différente des autres et un large spectre de couleurs qui n’appartient qu’à lui”.

Vijay Iyer a fait ses armes avec Steve Coleman, s'est épanoui au sein du groupe de fusion Burnt Sugar du guitariste Greg Tate ou aux côtés du saxophoniste Rudresh Mahanthappa. Mais c'est en tant que leader de son fameux trio, composé du contrebassiste Stephan Crump et du batteur Marcus Gilmore, qu'il a donné le meilleur de son art avec comme point culminant l'album Break Stuff sorti en 2015. C'est une nouvelle énergie que le pianiste a trouvée avec Linda May Han Oh et batteur Tyshawn Sorey captée au Oktaven Audio Studio à Mount Vernon, dans l’état de New York en décembre 2019. 

Vijay Iyer Trio - album "Uneasy" le 9 avril via ECM Records
Vijay Iyer Trio - album "Uneasy" le 9 avril via ECM Records

L'album propose une série de pièces originales composées par le pianiste sur une période de 20 ans, ainsi qu’une reprise du thème de son ami Geri Allen, Drummer’s Song, et une reconstruction radicale du mythique standard Night and Day, un hommage à la version de McCoy Tyner, influence majeure de Vijay Iyer avec Monk. Les musiciens brillent ici avec une complicité rare dans l'art mélodique, l'amplitude souple des mouvements comme dans la tension permanente.

Avec ces anciennes compositions réactualisées, le pianiste semble défier le temps et naviguer entre l'espoir et la désillusion en ces temps chaotiques aux Etats-Unis. La symbiose musicale de ces trois musiciens sonne comme un appel à la fraternité, à l'unité. Le titre du morceau d'ouverture de l'album, Children of Flint, fait référence à la crise humanitaire déclenchée par un approvisionnement en eau contaminée à Flint, Michigan tandis que Combat Breathing, écrit il y a sept ans, faisait déjà écho aux combats actuels du mouvement Black Lives Matter.