Menu
Écouter le direct

Une revisite décoiffante des œuvres séculaires par l'Ensemble Tous Dehors

Publié lepar Catherine Carette
Tous Dehors - Photo de Christophe Charpenel
Tous Dehors - Photo de Christophe Charpenel

Laurent Dehors dévoile "Habanera" un extrait de son réjouissant projet "Une petite histoire de l'opéra, opus 2".

Une petite histoire d'opéra, opus 2 fait suite à la première exploration de l'opéra de l'époque baroque au XXème siècle, menée par le clarinettiste et saxophoniste Laurent Dehors. Voix, saxophones, glockenspiel, guitare électrique, banjo, trombone, tuba, piano et piano préparé, clarinettes percussions, guimbarde, cornemuse, batterie, accordéon et autres objets sonores non identifiés habitent avec grâce et audace les musiques de Monteverdi, Purcell, Bizet, Rameau, Bernstein, Donizetti ... Le tout sublimé par la remarquable soprano flamande Tineke Van Ingelgem, comme en témoigne cette version de La Habanera de Georges Bizet, à découvrir en avant-première : 

Il y a du génie et un joyeux penchant pour la dérision dans le deuxième volet de cette petite histoire de l’opéra, créé le 13 mars 2018 à l'Opéra de Rouen Normandie. Disons que l'oeuvre est à l’image de l’énergumène, tout à la fois très sérieux dans l’ouvrage et totalement décomplexé, qui a fait des débuts remarqués en 1988 dans l'Orchestre National de Jazz d'Antoine Hervé. Sideman très demandé, Laurent Dehors joue aussi aux côtés d’Andy Emler, Stéphan Oliva, François Raulin, Henri Texier, Michel Portal, Louis Sclavis, Minu Cinelu, Yves Robert, Martial Solal, Daniel Humair… 

Dans ce nouvel album sans étiquette, la soif de perfection de Laurent Dehors, son respect pour les grandes œuvres, son inventivité et son impertinence innée se rejoignent pour décloisonner les genres. Son travail d’orfèvre se nourrit tout à la fois d'opéra, de jazz, d'électro, de musiques contemporaines ou improvisées.  

Je cherche à vider, ou du moins ouvrir le tiroir dans lequel on nous a bien rangé, pour amener les gens qui ne connaissent pas l'opéra, à venir à sa rencontre. Je passe de morceaux très chambristes à des choses très rock'n roll, plus orchestrales, plus fougueuses et énergiques.

On aime le riche travail sur les timbres, l'imagination foisonnante et le grain de folie de cette petite histoire de l'opéra opus 2. L'engagement de l'équipe est total. Matthew Bourne (piano, piano préparé, voix), Gabriel Gosse (guitare électrique 7 cordes, banjo, percussions clavier, batterie, voix), Michel Massot (tuba, trombone, voix), Jean-Marc Quillet ( percussions clavier, batterie, voix). "Ils sont extraordinaires et ils ont une palette incroyable sous les doigts", précise Laurent Dehors. 

Quant à la charismatique Tineke Van Ingelgem, c'est le directeur de l'opéra de Rouen qui avait suggéré son nom parmi d'autres. "J'ai tout de suite été conquis par la voix de Tineke", nous dit Laurent Dehors. Et lorsqu'il l'appelle, après lui avoir envoyé le premier opus pour qu'elle se fasse une idée de sa demande, elle lui dit : "C'est un peu bizarre des fois mais je suis partante pour l'aventure". "ça m'a plu tout de suite", ajoute t-il en riant. "Elle ne fait pas sa chanteuse. Elle joue le collectif et c'est très très agréable".

Laurent Dehors et Tineke Van Ingelgem - Photo de Christophe Charpenel
Laurent Dehors et Tineke Van Ingelgem - Photo de Christophe Charpenel

Et puis, c'est toujours un plaisir d'enregistrer à la Buissonne avec Gérard de Haro, un des plus grands ingés son actuels. En studio, lorsque tu penses à un truc et que tu vas lui dire... il l'a déjà fait !  

Concert de sortie enregistré par France Musique le mercredi 18 septembre au Studio de l'Ermitage à Paris.