Menu
Écouter le direct

Une expérience en haute altitude avec "Drôles de Dames"

Publié lepar Catherine Carette
Fabrice Martinez, Thomas de Pourquery, Laurent Bardainne - Photo de Jeff Humbert
Fabrice Martinez, Thomas de Pourquery, Laurent Bardainne - Photo de Jeff Humbert

Embarquement immédiat pour le tourbillon cosmique du Boy Power Trio de Fabrice Martinez, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery, en totale roue libre.

À l'heure où l'odyssée musicale de Thomas Pesquet passionne les amatrices, amateurs d'un Fip sans gravité, un autre Thomas, concocteur de notre potion mensuelle Sound of Joy, son acolyte trompettiste Fabrice Martinez, leader ou soliste dans de nombreux ensembles (O.N.J, Le Sacre du Tympan, Collectif La Boutique ...) et le saxophoniste des histoires d'amour pour tigres d'eau douce, Laurent Bardainne ( Poni Hoax, Limousine...) ont enregistré une nouvelle odyssée décoiffante et planante. Leur épopée fait un clin d’œil au trio de choc de la série mythique des années soixante-dix, Charlie's Angels : 

Ces trublions de la scène jazz et des musiques improvisées se connaissent par cœur puisqu’ils soufflent ensemble sur les scènes du monde depuis 2011 au sein du groupe explosif nommé Supersonic. Ici, Fabrice Martinez à la trompette, au flugelhorn et à l'électronique, Laurent Bardainne au synthétiseur analogique et au saxophone ténor, Thomas de Pourquery au chant et au saxophone alto nous lâchent dans un univers à l'énergie rock qui défie tous les genres. Les voici dans la peau de ces Drôles de Dames avec un répertoire entièrement improvisé enregistré dans le studio de BMC à Budapest.  

La prise de risques étant une seconde nature pour chacun de ces musiciens, on se laisse porter en toute confiance par leur musique mouvante, à la fois troublante et planante, enrichie de clins d’œil à la culture pop et au jazz. En ces temps où l’avenir comporte une part d’inconnu immense, le périple psychédélique, ambient, noise et trans de ces Drôles de Dames tombe à pic pour nous inciter à voir au-delà, à pousser notre curiosité vers de nouveaux dénouements :

à réécouter
Sound Of Joy