Menu
Écouter le direct

Un casting de rêve pour ce "Night Bus" en trio

Publié le
Simon Goubert - Gary Brunton - Bojan Z  – photo de Nathalie Courau-Roudier
Simon Goubert - Gary Brunton - Bojan Z – photo de Nathalie Courau-Roudier

Avec ce nouvel album, le contrebassiste Gary Brunton scelle une amitié de trente ans avec le pianiste Bojan Z et le batteur Simon Goubert.

En 1988 Gary Brunton débarque en France et rencontre le pianiste bosniaque Bojan Zulfikarpasic au CIM, la première école de Jazz et Musiques Actuelles créée en France. Le soir, écumant les clubs parisiens, ils se passionnent pour le jeu du batteur français Simon Goubert au bar l'Eustache ou au Duc des Lombards. A ces heures tardives, ce sont les "bus de nuit" qui ramènent chacun des musiciens dans leur quartier. 

Au printemps 2018, le trio Night Bus se forme dans le but d'explorer les compositions de Gary Brunton. La précieuse complicité du contrebassiste, du pianiste et du batteur a donné naissance à un opus d'une extrême finesse enregistré au Studio Sextan par le talentueux Vincent Mahey, sous le regard extérieur avisé de l'ami pianiste Edourd Ferlet . Sur ce carnet de bord des années parisiennes de Gary Brunton, les courants du jazz se mêlent avec un sens inné de la narration  :  

Né à Burnley en Angleterre en 1968, Gary Brunton a débuté le piano et la clarinette avant de découvrir la basse à l'âge de 15 ans, très influencé par le jeu de Jean-Jacques Burnel, des Stranglers. En 1988 il débarque à Paris et joue dans le premier quartet de Noël Akchoté, avec Julien Lourau et François Merville. Sideman recherché, on le voit aussi aux côtés de Stéphane Belmondo, Jean-Charles Richard, Sheila Jordan, Médéric Collignon, Christophe Monniot et tant d'autres. On se souvient de son trio formé avec Edouard Ferlet et Gregor Hilbe, devenu le Upper Space Group avec Stéphane Belmondo et François Théberge ou encore du sextet Brunt'off avec lequel il enregistrait French Cricket aux côtés de Jean-Charles Richard, Johan Renard, Laurent Bataille, Eric Löhrer et Edourd Ferlet. 

A son arrivée à Paris, le pianiste Bojan Z joue avec le guitariste Noël Akchoté, le saxophoniste Julien Lourau, le contrebassiste Henri Texier avec qui il partagera la scène pendant douze ans, le clarinettiste Michel Portal ou encore Magic Malik... On se souvient de Solobsession, son magnifique disque en solo et de Xenophonia pour lequel il est nommé "musicien de l'année" aux Victoires du Jazz 2017.  

Le batteur et percussionniste Simon Goubert fait ses armes auprès de Bernard Lubat, Aldo Romano ou encore de Christian Vander qui sollicite ses talents de pianiste dans Offering avant de l'inviter à rejoindre Magma. On le retrouve en trio et en quartet dans les formations du pianiste Joachim Kühn ou aux côtés de François Jeanneau, Martial Solal, Dave Liebman, Ricardo del Fra, Sophia Domancich... On se souvient du fameux trio BMG avec Glenn Ferris et Emmanuel Bex. Pour l'heure il présente son neuvième album Nous verrons, avec les voix de la vocaliste Stella Vander, la chanteuse bretonne Annie Ebrel et le rappeur-slameur-poète Mike Ladd. 

Night Bus est sorti le 15 novembre 2019 sur le label Juste une Trace. 

Night Bus - Gary Brunton/Bojan Z/Simon Goubert - Pochette  conçue par Jeremie Bernard et Nathalie Courau-Roudier
Night Bus - Gary Brunton/Bojan Z/Simon Goubert - Pochette conçue par Jeremie Bernard et Nathalie Courau-Roudier