Menu
Écouter le direct

"Troubadours" : les saveurs de l’amour courtois de Sylvain Rifflet

Publié lepar Catherine Carette
Sylvain Rifflet - Troubadours - Photo de Sylvain Gripoix
Sylvain Rifflet - Troubadours - Photo de Sylvain Gripoix

Musique modale et bourdons indiens pour ce nouvel opus dans les bacs le 20 septembre 2020.

En septembre 2015, nous mettions en lumière Mechanics de Sylvain Rifflet, un opus audacieux pour lequel il décrochait la Victoire du Jazz en 2016, dans la catégorie "Meilleur Album". Puis il y eut son coup de chapeau au légendaire Stan Getz avec Re Focus, en référence au disque historique Focus. Avec Troubadours, le saxophoniste, flûtiste et compositeur nous embarque dans sa nouvelle sensation ondulante et hypnotique, une ode imaginaire à la musique des anciens poètes de l'amour. Un entrelac de musique modale, de musique médiévale profane et de musique répétitive : 

Entouré du percussionniste Benjamin Flament (compagnon de longue date au sein du groupe Analphabet), du trompettiste finlandais Verneri Pohjola et de Sandrine Marchetti à l'harmonium, il s’inspire des œuvres du musicien-poète Guillaume de Machaud, du compositeur de la Renaissance Josquin des Prés ou encore d'artistes médiévaux comme le premier troubadour Guillaume IX d'Aquitaine (1071–1127). Le troubadour, en langue d'oc (auparavant le trouvère), apparaît dés 1100. Il déclame ses rimes, chante l'amour et la jeunesse et développe son art dans les châteaux et les cours féodales d'Occitanie. Citons aussi Sordello da Goito, Eble de Ventadour ou encore Béatrice (de Die), la plus célèbre trobairitz de la fin du XIIème siècle. Avec Troubadours, le saxophoniste va aussi chercher ses influences du côté d'ensembles de musiques médiévales comme Alla Francesca, dirigé par Brigitte Lesne, ou Capella de Ministrers. 

Imprégné de l'esprit de ces ritournelles d'un ancien temps, le quartet de Sylvain Rifflet nous entraîne dans son propre univers poétique, finement percussif et envoûtant, enrichi de sons d'harmonium et d'un shruti-box ramené de New delhi. Avec cet instrument en bois à soufflet dont on règle la, les notes, le saxophoniste produit un bourdon sur lequel il peut aisément faire tournoyer les motifs répétitifs qu’il affectionne et improviser :  

Lorsque j'ai trouvé ce système qui me permet de les actionner au pied tout en jouant du saxophone, il devenait évident que je possédais là des objets sonores et poétiques fantastiques pour ce pour ce programme autour de ces premiers poètes de l'amour.

Concerts de sortie du disque Troubadours : 

Jeudi 21 et vendredi 22 novembre à L’Atelier du Plateau – Paris

Troubadours - Sylvain Rifflet - Photo pochette de Sylvain Gripoix
Troubadours - Sylvain Rifflet - Photo pochette de Sylvain Gripoix