Menu
Écouter le direct

"Todolist", nouvel envol funky pour Camille Bertault

Publié lepar Catherine Carette
Camille Bertault - Photo de Thomas Brault
Camille Bertault - Photo de Thomas Brault

Le single de la pétillante chanteuse annonce la sortie de son nouvel album percutant "Le Tigre".

Après En Vie , son premier disque autoproduit (2016) et deux ans après Pas de géant, en hommage au Giant Steps de l'immense Coltrane (dont elle a repris le solo en scat dans la vidéo qui l'a fait connaître sur les réseaux sociaux), la facétieuse Camille Bertault annonce Le Tigre, son troisième opus enregistré avec une équipe de rêve : le pianiste Jacky Terrasson, le percussionniste Minino Garaï, le clarinettiste et saxophoniste Stéphane Guillaume, le contrebassiste Christophe Minck, le batteur Donald Kontomanou et Michael Leohnart (trompette, bugle, cor d’harmonie) qui se mêle aussi de la production. 

Celle qui nous avait habitués à voltiger sur ses standards de jazz favoris et ses reprises de Brigitte Fontaine, Gainsbourg, Legrand ou encore sur les Variations Golberg de Bach, pose cette fois sa voix agile sur des compositions originales. Passionnée de littérature, elle signe les paroles et les arrangements des quatorze titres qu'elle a composé ( (sauf Chopin et Dream Dream). Avec une technique vocale certaine et une joie de vivre communicative, elle donne libre cours à son inventivité et son audace.  

Enfant, Camille Bertault aimait écouter Betty Carter, Ella Fitzgerald et Les Double Six avant de suivre une formation de pianiste au conservatoire de Paris. Après s'être dirigé vers l'art dramatique, elle commence à chanter dans un style cabaret puis s'engouffre dans le jazz qui lui offre la liberté qu'elle incarne. Aujourd'hui elle sort ses atouts de féline à la fois puissante et légère, poétique et espiègle. 

Concert de sortie le 27 avril au New Morning (Paris).