Menu
Écouter le direct

“Superblue”, le nouveau terrain de jeu de Kurt Elling

Publié lepar Catherine Carette
Kurt Elling - Photo de Cory Dewald
Kurt Elling - Photo de Cory Dewald

Le chanteur de Chicago s'allie à Charlie Hunter, Corey Fonville et DJ Harrison pour un jazz-fusion au groove super funky.

Kurt Elling a débuté sa carrière en 1995, avec son premier album Close Your Eyes sorti sur le prestigieux label blue Note. Après ses nombreux albums nominés aux Grammy Awards et ses voyages poétiques et métaphysiques dans le bop, le rock progressif, la pop et la néo-soul, le chanteur prend une nouvelle direction avec le producteur et guitariste Charlie Hunter et deux stars new-yorkaises de la génération hip-hop. Ce SuperBlue, autour de ses passions pour la poésie, la Beat Generation et la politique, rassemble des chansons inédites et des revisites de titres de Tom Waits, Carla Bley, Wayne Shorter, Freddie Hubbard, ou encore cette reprise de The Seed, du génie de la soul Cody Chesnutt :

C'est avec l'énergie d'une section rythmique de jeunes virtuoses qu'il compose : le batteur Corey Fonville et le bassiste-claviériste DJ Harrison, tous deux membres du groupe Butcher Brown, un quintet de tueurs basé en Virginie, abreuvé de funk, de hip-hop et de gospel qui renouvelle le jazz contemporain tout en s'inspirant de la fusion des années 70. 

"J'adore la musique de Kurt depuis le lycée", confie le batteur (sideman de Christian Scott) qui a aussi coproduit l'album. " C'est une légende (...)  J'avais l'impression qu'il se sentirait à l'aise avec nous, en partie parce que notre musique est tellement enracinée dans le blues et que Kurt a déjà beaucoup de blues dans sa musique ".

Les graines ont été plantées il y a un certain temps » — Kurt Elling

Superblue a été enregistré à distance (pandémie oblige) puis mixé dans une ancienne étable. Pour le batteur et le bassiste la collaboration s'est faite dans leur studio de Virginie où ils ont rencontré Charlie Hunter avec lequel ils ont posé quelques grooves. Elling a écouté les pistes rythmiques depuis son home de Chicago et le travail de base terminé, il a travaillé avec Hunter dans une grange à chevaux aménagée dans l’Illinois. Les voix et la guitare posées, ils ont mixé le tout.