Menu
Écouter le direct

Sons Of Kemet annonce un nouvel album avec le clip "Hustle"

Publié lepar Guillaume Schnee
Sons Of Kemet / Photo Udoma Janssen
Sons Of Kemet / Photo Udoma Janssen

Deux ans après "Your Queen is a Reptile", Shabaka Hutchings réunit à nouveau son quartet londonien pour un quatrième album militant et exploratoire "Black To The Future".

Toujours à l'avant-garde de cette scène jazz londonienne en pleine turbulence, Shabaka Hutchings continue de propulser avec ferveur ses messages politiques et spirituels au gré de ses diverses formations musicales. Après l'album The Afterlife de son combo cosmique The Comet Is Coming et We Are Sent Here By History gravé avec ses musiciens sud-africains The Ancestors, le saxophoniste retrouve son quartet Sons Of Kemet pour un nouveau manifeste rythmique et militant intitulé Black To The Future et attendu le 14 mai sur Impulse! Records. Un quatrième poème sonore qui "invoque le pouvoir, la commémoration et la guérison" et s'installe dans la ligne émancipatrice du mouvement Black Lives Matter à l'image de ce premier titre haletant Hustle dévoilé avec un clip de Ashleigh Jadee :

Les danseurs expriment cette dualité présente dans chaque lutte pour transcender les inhibitions internes…au fur et à mesure que le clip évolue, nous voyons que c’est seulement une fois les différents éléments du soi réconciliés et à l’unisson que la renaissance (symbolisée par l’immersion dans l’eau) peut avoir lieu” explique Shabaka Hutchings. Theon Cross (tuba), Edward Wakili-Hick (percussions) et Tom Skinner (percussions) accompagnent ici le musicien et se lancent dans un tourbillon rythmique illustrant l'urgence et la tension. Sur ses pulsations vertigineuses d'un dubstep ivre et de cuivres oppressants, le rappeur londonien Kojey Radical délivre un message clair de fierté noire tandis que la chanteuse Lianne La Havas murmure comme un mantra les paroles "né de la boue avec l'agitation en moi".

Sur ce nouvel album qui perpétue et modernise l'héritage des grandes œuvres jazz contestataires des années 60 et 70, Sons Of Kemet a aussi invité des artistes comme le saxophoniste du groupe britannique Jazz Warrior Steve Williamson, Angel Bat Dawid, leader de groupe et chanteuse originaire de Chicago, la poétesse américaine Moor Mother ou le MC grime D Double E.

Sons Of Kemet album "Black To The Future"
Sons Of Kemet album "Black To The Future"