Menu
Écouter le direct

"Songs From Bowie", hommage en jazz du Possible(s) Quartet

Publié lepar Catherine Carette
Possible(s) Quartet - Photo de Cédric Gautier
Possible(s) Quartet - Photo de Cédric Gautier ©Autre

Trois ans après la mort de l'icône pop, le quartet à vent grave une vision originale de ses musiques dans un nouvel album.

Le 10 janvier 2016, David Bowie nous quittait, emporté par un cancer à l’âge de 69 ans. Pour rendre hommage à la star la plus stylée de l’histoire du rock, le Rhino Jazz Festival a initié une importante exploration musicale nommée David Bowie’s Project, entamée en 2017 avec notamment 3 créations mondiales. En 2018, pour le David Bowie’s Project, Saison 2, deux nouvelles créations voyaient le jour ainsi qu’une fabuleuse exposition de 600 objets inédits.

Songs From Bowie  du Possible(s) Quartet est l'un des beaux projets de cette aventure. Il offre un regard inattendu sur l'oeuvre du chanteur légendaire aux mille visages, comme en témoigne le titre This is not America  à découvrir ci-dessous en avant-première :

Le Possible(s) Quartet est né du désir des trompettistes et buglistes Rémi Gaudillat et Fred Roudet, du tromboniste Loïc Bachelier et du clarinettiste Laurent Vichard, d'aborder la composition par l'aspect musique de chambre.* "Gardant à l'esprit les fanfares de jazz comme le Liberation Music Orchestra de Charlie Haden ou l'Art Ensemble of Chicago de Lester Bowie, on questionne le rapport entre écriture et improvisation"*, précise Rémi gaudillat.

Après deux albums à la fois poétiques et électrisants, ils ont rencontré la musique de Bowie avec les contraintes et les richesses de leur formule instrumentale peu utilisée, sans instrument rythmique. L'idée n'était pas de travailler sur des reprises mais bien de faire se rencontrer l'univers de Bowie et celui du quartet. "*C'était un défi pour nous, * précise Laurent Vichard, car sa musique est beaucoup basée sur la session rythmique avec des harmoniques très spéciales. Par exemple, tu prends Absolute Beginners, il y a des accords incroyables, pour de la pop music, j'entends. Personne ne le sait mais quand tu analyses le truc, c'est hallucinant et il a plein de morceaux complètement barrés"

Leur travail d'orfèvre sur le son, les timbres, les dynamiques fait naître des harmonies que seul un quartet de cuivres peut concevoir. Daniel Yvinec est venu questionner et bousculer leur confort. L'écriture chambriste s'affine, laissant la part belle à l'improvisation. "La collaboration avec Daniel s'est très très bien passée, précise Rémi Gaudillat. "Son écoute extérieure nous a été on ne peut plus précieuse ". En répétant devant lui, ils ont notamment peaufiné les couleurs de leurs arrangements. "De temps en temps il nous disait 3, 4 phrases et ça nous recadrait complètement ", ajoute Laurent Vichard. "En vrai directeur musical, il sait comment tirer le meilleur des musiciens qui sont là". Tous sont d'accord : ils ont vraiment vécus de vrais beaux moments sous sa lumière.

Possible(s) Quartet - Photo de Cédric Gautier
Possible(s) Quartet - Photo de Cédric Gautier ©Autre

Les quatre musiciens se sont laissé traverser par la musique de Bowie avec bonheur. *C'est un personnage tellement complexe "! Sa musique est protéiforme, comme lui, * dixit Rémi Gaudillat*. * Mais après 8 mois de travail il a un rapport beaucoup plus intime avec elle. Son morceau fétiche c'est Heroes. "Je trouve qu'il y a beaucoup de choses de lui qui sont résumées dans cette chanson. Elle est à la frontière de plusieurs périodes". Il aime l'évolution du morceau et sa façon de le transformer vers la fin lorsqu'il chante un octave au-dessus.

Avant d'entamer ce travail, Laurent Vichard ne connaissait que quelques grands tubes de Bowie. Il s'est plongé petit à petit dans son monde. "J'ai tout écouté, tout lu sur ce personnage qui représente plein de choses que le bourgeois moyen déteste. Il a eu une vie totalement sulfureuse. Beaucoup de gens l'admirent mais ils ne voudraient pas que leur enfant lui ressemble". Rires. "Pour moi Bowie c'est un peu le Miles Davis de la pop. Il est toujours en avance !"

Concerts de sortie  :

 Les 8 et 9 février 2019 au Jazz Club Le bémol 5 à Lyon.