Menu
Écouter le direct

"Samâ" la transe soufie d'Anne Paceo

Publié lepar Guillaume Schnee
Anne Paceo © Sylvain Gripoix
Anne Paceo © Sylvain Gripoix

La musicienne retrouve ses complices de l'album "Bright Shadows" pour sa nouvelle création inspirée par la danse spirituelle des derviches tourneurs soufis.

Globe-trotteuse rythmique toujours en quête de sens et de nouveaux territoires sonores, la compositrice et batteuse Anne Paceo a célébré les mythes birmans sur Fables of Shwedagon, exploré les polyrythmies vocales sur Bright Shadows ou s'est aventuré dans l'univers spirituel du chamanisme sur son projet S.H.A.M.A.N.E.S. La musicienne poursuit son voyage au cœur de la transe mystique avec sa dernière création Samâ, qui prendra la forme d'un EP en septembre et dont elle dévoile aujourd'hui le titre phare :

Samâ est la danse giratoire sacrée des derviches tourneurs soufis. Le derviche se mettant à tourner symbolise le mouvement circulaire constant des planètes et du cycle de la vie. Une relation intime avec l’ensemble du cosmos qui devient l’expression sonore de la loi de l’univers. Anne Paceo a fait réuni à nouveau à ses complices de l'album Bright Shadows. Sur ce premier titre, les voix incantatoires de Ann Shirley et Florent Mateo semblent nous guider dans la transe poétique et extatique des musiciens qui superposent harmonieusement les boucles mélodiques et rythmiques : Christophe Panzani au saxophone, Tony Paeleman aux claviers et Pierre Perchaud à la guitare.

"J’ai écrit ce titre pendant une période où je découvrais les poèmes de Djalâl ad-Dîn Rûmî (fondateur de l’ordre des derviches tourneurs et du soufisme). J’ai aimé ce rapport à la vie, à la mort, à soi même, et la connexion à l’univers tout entier que je ressentais dans les textes". (Anne Paceo)

Le EP "Samâ" sort le 11 septembre sur le label Laborie Jazz
Le EP "Samâ" sort le 11 septembre sur le label Laborie Jazz