Menu
Écouter le direct

Matthew Halsall célèbre la nature sur "Joyful Spirits of the Universe"

Publié lepar Guillaume Schnee
Matthew Halsall / Photo Emily Dennison
Matthew Halsall / Photo Emily Dennison

Le trompettiste et compositeur de Manchester annonce l'album "Salute to the Sun", une œuvre magnifique de spiritual jazz hypnotique et organique, liée aux sons de la nature tropicale.

Acteur incontournable de la nouvelle scène jazz britannique et fondateur du label Gondwana Records, le trompettiste et compositeur Matthew Halsall étonne à chacun de ses projets aux orchestrations aussi inventives que transcendantales. Inspiré par le spiritual jazz d'Alice Coltrane ou de Pharoah Sanders, autant que par les musiques du monde et électroniques, le chef d'orchestre nous avait laissé, en 2015, avec une œuvre contemplative aux airs d'Orient nommée Into Forever. C'est avec un nouveau groupe que l'artiste se présente aujourd'hui sur le titre Joyful Spirits of the Universe annonçant son sixième album Salute to the Sun attendu le 20 novembre sur son label :

"Je sens que Salute to the Sun est un album positif et terreux. Je voulais créer quelque chose de ludique, mais aussi d'assez primitif, d'organique qui soit en rapport avec les sons de la nature. J'ai écouté des enregistrements tropicaux tels que la jungle et la forêt tropicale et je me suis senti attiré par les sons atmosphériques qui reproduisaient ce que j'entendais." explique Matthew Halsall qui mêle ici avec splendeur les mélodies raffinées de son jazz atmosphérique à un groove céleste et aux motifs hypnotiques de harpe, de kalimba ou de marimba. Des airs improvisés et travaillés chaque semaine avec la crème des jeunes musiciens de Manchester Matt Cliffe (flûte et saxophone), Maddie Herbert (Harpe), Liviu Gheorghe (piano), Alan Taylor (batterie), Jack McCarthy (percussions) ainsi que son collaborateur de longue date Gavin Barras à la basse.