Menu
Écouter le direct

Makaya McCraven prolonge l'aventure rythmique de "Universal Beings"

Publié lepar Guillaume Schnee
Makaya McCraven / Photo David Marques
Makaya McCraven / Photo David Marques

Le Beat Scientist américain vient de sortir "Universal Beings E & F Sides", une collection de quatorze titres inédits gravés pendant les sessions de son album de 2018 et réunis pour la BO du documentaire de Mark Pallman.

Après avoir réimaginé I'm New Here l'ultime album du défunt poète Gil Scott-Heron, le batteur et compositeur a multiplié les collaborations mais c'est avec son ancien projet qu'il signe son actualité discographique. Considéré comme l'un des grands créateurs du jazz actuel, le scientifique du rythme a développé son organic beat music en échantillonnant et samplant, à la manière d'un DJ, les meilleurs moments improvisés de ses enregistrements live. 

Dans sa quête permanente du beat global, Makaya McCraven a organisé pendant quatre ans des sessions live ou studio à New York, Chicago, Londres et Los Angeles avec les grands acteurs de cette nouvelle scène jazz. De cette folle aventure est né en 2018, Universal Beings, un ovni de musique expérimentale où le spiritual jazz, le free jazz, les pulsations post-bop, les rythmiques africaines ou les beats boom-bap se connectent en une seule vibration, universelle.

Sur Universal Beings E&F Sides, Makaya McCraven présente quatorze nouveaux titres issus de ces sessions à travers la planète avec Brandee Younger, Tomeka Reid, Dezron Douglas, Joel Ross, Shabaka Hutchings, Junius Paul, Nubya Garcia, Daniel Casimir, Ashley Henry, Josh Johnson, Jeff Parker, Anna Butters, Carlos Niño ou Miguel-Atwood Ferguson. Une sélection qui accompagne le documentaire Universal Beings réalisé par Mark Pallman qui a suivi le batteur pendant son long périple créatif :