Menu
Écouter le direct

Les trésors oubliés de la musique au mètre

Publié lepar Ghislain Chantepie
David Hollander, auteur heureux de "The Hidden History of Library Music" | K. Ho / Getty
David Hollander, auteur heureux de "The Hidden History of Library Music" | K. Ho / Getty ©Autre

Le label Anthology publie "Unusual Sounds", une somme de raretés toujours modernes puisées dans l’océan des musiques d’illustration.

De « catalogue », de « stock », ou de « production », la musique qui illustre, anonyme et omniprésente à la fois, s’est vue coller bien des étiquettes depuis son apparition dans les années 30. Cette Library Music, longtemps botte secrète des producteurs anglais de la BBC, a aussi été la bande-son des publicités, des séries TV et des films à petit-budget durant des décennies pour le meilleur, et parfois pour le pire.

Car on trouve bien de tout dans l’océan des musiques d’illustration : du compositeur du dimanche au génie anonyme, de la musique concrète à la fanfare funk, le genre est ainsi fait qu’il défie toute catégorisation classique. Au point même de risquer la noyade lorsqu’on trempe le pied dans la somme que représente cette production gigantesque, à mi-chemin entre l’art et le commerce… et longtemps méprisée par les compositeurs reconnus. La musique de stock porte bel et bien son nom, avec ses millions de titres en forme de réservoir à samples, et a connu une forme d’âge d’or à l’orée des années 80 lorsque funk, soul et disco triomphants faisaient trépider les séries américaines diffusées sur les télés du monde entier.

Ephémère reflet musical de son époque, celle qu’on a aussi appelé en France la musique « au mètre » a pourtant trouvé une voie directe vers le public grâce à des labels spécialisés (KPM notamment) qui ont publié nombre de compilations depuis les années 70. Des disques plus ou moins accessibles en fonction de leur ambition documentaire, et pour certains franchement inécoutables. C’est donc une bonne surprise qu’Anthology Recordings, petite maison new-yorkaise spécialisée dans les rééditions de qualité, dévoile ce mois-ci avec* Unusual Sounds, * sa nouvelle compilation de stock-music à écouter en intégralité ci-dessus.

Pendant discographique de l’ouvrage du même nom signé David Hollander, Unusual Sounds  possède cette qualité de pouvoir s’écouter d’une traite sans s’ennuyer. Et comme c’était prévisible, on y trouve de tout, absolument de tout, avec pour introduction chaleureuse le *Funky Fanfare * de l’arrangeur anglais Keith Manfield. Soul, R&B et jazz sont encore le morceau de choix de ce nouveau disque avec l’évanescent Ophis le Serpentaire  de V. Geminiani, le *Soft Wind * tout doux en effet du Gary Pacific Orchestra ou encore le langoureux Half Forgotten Daydreams  signé par John Cameron en 1974.

Mais à cette époque charnière où les machines envahissent peu à peu les studios, les productions électroniques commencent aussi à trouver le chemin du petit écran comme avec ce Quips & Cranks  assez touchant signé par les Italiens C.M. Cordio & F. Vinciguerra en 1980. Ou encore la virée ambient la même année de Joel Vandroogenbroeck et Mark Monsen avec leur *Group Meditation * de près de 15 minutes. Le final est quant à lui signé par un Français, le spécialiste de la musique à bourdon Roland Hollinger, et son minimal et totalement planant *Dream Number Two. * Vous n'avez plus qu'à fermer les yeux.

Unusual Sounds
Unusual Sounds ©Autre

"Unusual Sounds" est sortie le 09 novembre 2018 sur le label Anthology Recordings.