Menu
Écouter le direct

Les pulsations spirituelles du Nigérian Etuk Ubong

Publié lepar Guillaume Schnee
Etuk Ubong / Photo Elaine Groenestein
Etuk Ubong / Photo Elaine Groenestein

Nouvelle étoile du bouillonnement musical de Lagos, le trompettiste a gravé en direct-to-disc l'album "Africa Today", un cocktail militant de jazz, d'afrobeat et de rythmiques ekombi effrénées.

Engagé à 16 ans par la légende du highlife Victor Olaiya, musicien de Femi Kuti au sein du Positive ou complice du pianiste sud-africain visionnaire Nduduzo Makhathini, le trompettiste et compositeur Etuk Ubong a progressivement sculpté un style original qu'il appelle "Earth Music". 

Comme le jazz de Sons of Kemet, le combo londonien de Shabaka Hutchings et Theon Croos, le jazz du Nigérian est une musique de l'urgence, spirituelle et militante, propulsée par les rythmiques haletantes des percussions rituelles Ekombi et la puissance afrobeat héritée de Fela. Le label Night Dreamer a capté cette énergie créative sur les six titres d'Africa Today enregistrés en une session avec dix musiciens venus du Royaume-Uni, des Pays-Bas et du Nigeria.

Né dans l'État d'Akwa Ibom, dans le sud du Nigéria, mais élevé à Lagos, Etuk Ubong fait aujourd'hui vibrer les nuit de la capitale dans son club The Truth, haut lieu de création de la ville comme le fameux Shrine de la famille Kuti. Sa musique est une transe afro-groove contemporaine aux rythmes puissants. Un appel spirituel et militant à l'humanité comme sur ce titre African Struggle sur lesquel Etuk Ubong, à la fois à la trompette et au chant, dirige un ensemble de cinq cuivres, une section rythmique époustouflante et les claviers soulful de Jack Stephenson-Oliver du groupe anglais Vels Trio.

Etuk Ubong / Photo Elaine Groenestein
Etuk Ubong / Photo Elaine Groenestein