Menu
Écouter le direct

Les musiques d’Ennio Morricone magnifiées par Stefano di Battista

Publié lepar Catherine Carette
Stefano Di Battista Quartet - Photo de Pascale Cholette
Stefano Di Battista Quartet - Photo de Pascale Cholette

Le saxophoniste virtuose rend hommage avec grâce aux musiques de films du grand compositeur, en compagnie de Fred Nardin, André Ceccarelli et Daniele Sorrentino.

Le succès de nombreux films est intrinsèquement lié à la qualité des bandes originales qui ont une identité forte. C’est le cas de celles d’Ennio Morricone qui laisse derrière lui une œuvre révolutionnaire. Quant aux musiques qui les revisitent, elles permettent de poser un regard neuf sur nos souvenirs. C’est à ce voyage que le remarquable altiste Stefano Di Battista, nous invite, lui qui a eu la chance de travailler avec le maître. 

En 1975, sortait Peur sur la ville, le thriller d'Henri Verneuil avec Belmondo dans le rôle du commissaire Letellier. Si vous avez en mémoire l'harmonica, les cordes, l'ostinato au piano et la mélodie sifflée qui accompagnent le tueur psychopathe traqué par Belmondo, laissez-vous porter par cette madeleine sonore qui propose quelques saveurs inattendues : 

Stefano Di Battista est tombé amoureux du jazz par le biais de disques d’Art Pepper, de Cannonball Adderley ou encore de Charlie Parker. Sideman recherché, il a joué avec Jean-Pierre Como, Aldo Romano, Enrico Rava et tant d'autres. Pour celles et ceux qui ont suivi sa carrière, ce nouvel album empli de sérénité pourrait surprendre, tant on a été marqué par la vélocité et la fougue du soliste. Notamment à Jazz à Vienne dans les années 2000 avec déjà Dédé Ceccarelli à la batterie et le trompettiste Flavio Boltro ou encore aux côtés de Manu Katché, Richard Bona et Eric Legnini pour la soirée French Touch en 2014. On se souvient aussi du disque Giù La Testa en quartet avec le guitariste Sylvain Luc, où en plus des compositions originales, il revisitait déjà les partitions du cinéma.   

Di Battista Quartet - Photo de Pascale Cholette
Di Battista Quartet - Photo de Pascale Cholette

Sur ce Morricone Stories que Stefano Di Battista a voulu plein de lyrisme, d'intelligence et d'amour, vous reconnaitrez certes Le Bon, la brute et le truand et Il était une fois en Amérique, mais peut-être moins des airs de films comme Veruschka ou Mais… Qu’avez-vous fait à Solange, ou encore The Mission ?  Cerise sur le gâteau, vous découvrirez Flora, une composition inédite que le Ennio Morricone a offert au saxophoniste.  

Morricone Stories paraîtra le 02 avril 2021 chez Warner Music

Stefani Di Battista - Morricone Stories
Stefani Di Battista - Morricone Stories