Menu
Écouter le direct

Le pianiste américain Chick Corea est mort

Publié lepar FIP.fr
Chick Corea à Istanbul en 2014 / Selin Alemdar/Redferns via Getty
Chick Corea à Istanbul en 2014 / Selin Alemdar/Redferns via Getty ©Getty

Le pianiste nous a quittés le 9 février à l'âge de 79 ans. Improvisateur hors pair et pionnier du jazz fusion, le virtuose laisse une œuvre monumentale.

En concert Chick Corea affichait cet éternel sourire, jouissant du bonheur de partager avec ses musiciens et son public cette musique jazz qu'il a tant contribué a faire évoluer depuis la fin des années 60. Toujours en quête de nouveaux territoires de jeux, le pianiste avait brillé dans le latin jazz, le free jazz, le jazz funk et jazz rock aux côtés de Miles Davis, fondé plusieurs groupes de jazz fusion dont Return to Forever et intégré le flamenco dans sa musique libre. 

Avec son jeu aussi rythmique que mélodieux, cet immense improvisateur avait "lâché" l'avant garde revenant à un jazz plus traditionnel et acoustique, enchaînant les projets, sortant quelques albums solo ou en duo magnifiques ainsi que quelques concertos de musique classique. Durant sa longue carrière l'artiste a remporté plus de vingt Grammy Awards et écrit quelques standards comme Spain, Children's Songs, 500 Miles High ou La Fiesta.

Avant son décès, le 9 février à l'âge de 79 ans d'une forme rare de cancer, Armando Anthony Corea dit Chick Corea avait laissé ces mots : "Ma mission a toujours été d'apporter la joie, de créer partout où je le pouvais, et d'avoir fait cela avec tous les artistes que j'admire tellement aura été la richesse de ma vie".

D'origine espagnole et sicilienne, des racines qui vont influencer sa musique, Armando Anthony Corea né à Chelsea (Massachusetts), apprend à jouer du piano à l'âge de 4 ans et de la batterie quelques années plus tard. Il s'installe à New York en 1959 pour étudier à l’université Columbia puis à la Juilliard School, tout aussi brièvement. Un concert de Miles Davis et de John Coltrane au Birdland va le mettre sur sa voie, la musique. Il abandonne ses études et débute aux côtés de Cab Calloway, Blue Mitchell, Herbie Mann, ou Mongo Santamaría, grave ses deux premiers albums Tones for Joan's Bones en 1966 et Now He Sings, Now He Sobs en 1968, enregistre avec Stan Getz avant de rencontrer celui qui va libérer sa musique, Miles Davis.

En 1968, il remplace le pianiste Herbie Hancock lors d'un concert à Baltimore du groupe de Miles Davis avec qui il enregistrera les albums révolutionnaires Filles de Kilimanjaro, In a Silent Way et Bitches Brew. En 1970 il quitte le groupe du trompettiste et fonde le quartet free jazz Circle avec Dave Holland , Anthony Braxton et Barry Altschul. L'année suivante il crée l'emblématique combo de jazz fusion Return to Forever avec Stanley Clarke, Flora Purim, Joe Farrell et Airto Moreira. Il sort son album culte My Spanish Heart en 1976, participe aux formations Elektric Band, Akoustic Band et Origin.

Dans son dernier message, communiqué par sa famille sur Facebook, Chick Corea avait rajouté : «J'ai l'espoir que ceux qui ressentent l'envie de jouer, d'écrire, de se produire en spectacle puissent le faire. Si ce n'est pour eux-mêmes, alors pour nous autres. Pas seulement parce que le monde a besoin de plus d'artistes, mais parce que c'est plus amusant.»