Menu
Écouter le direct

"Satchmocracy", le joyeux hommage à Louis Armstrong de Jérôme Etcheberry

Publié lepar FIP.fr
Jérôme Etcheberry et son orchestre - Photo de Zoé Forget
Jérôme Etcheberry et son orchestre - Photo de Zoé Forget

Pour le cinquantenaire de la mort de "Satchmo", Jérôme Etcheberry et son "Popstet" nous entraîne dans la folle ambiance des ballrooms du Chicago d’antan.

Le trompettiste, chanteur, compositeur et chef d'orchestre Louis Amstrong est né dans une Nouvelle-Orléans agitée, le 4 août 1901. Il a popularisé le jazz et révolutionné le jeu de trompette, tout en inventant la pratique du scat. Cinquante après sa mort advenue le 6 juillet 1971 à New York, le trompettiste Jérôme Etcheberry rend hommage à cet innovateur avec un octet conçu dans l'esprit des grands orchestres de la fin des années 20 et du début des années 30, dans un contexte contemporain qui favorise la liberté créatrice du jazz.  

Avec son Popstet, composé de César Poirier (saxophone ténor, clarinette), Benjamin Dousteyssier (saxophones alto et baryton), Félix Hunot (guitare), Sébastien Girardot (contrebasse) et David Grébil (batterie), Jérôme Etcheberry, aujourd’hui l’un des meilleurs spécialistes du swing, s’appuie sur sa connaissance intime du jazz de l’époque pour donner son authenticité aux quatorze titres (très entendus dans leur version initiale) arrangés avec vivacité et élégance afin qu’ils trouvent une seconde jeunesse. Mention spéciale au tandem que le leader forme avec Malo Mazurié en s’emparant des transcriptions des solos d’Amstrong dans de nouvelles combinaisons sonores.  

J’ai cherché respectueusement à rendre hommage à l’impact de son expression si singulière durant cette période essentielle, jusqu’à transposer l’incomparable vitalité de son jeu en sténographiant sa musique dans ses plus infimes détails grâce à la riche texture d’une  section de cuivres permettant de souligner la gamme de couleurs de son style si original, et de retrouver entre chaque note la signature de celui qui élaborait un chef d’œuvre à chacun de ses solos” – Jérôme Etcheberry

Satchmocracy « A Tribute To Louis Armstrong » est sorti le 16 avril sur le label Camille Productions