Menu
Écouter le direct

Le jeu délicat et intense du Benjamin Faugloire Project

Publié lepar Catherine Carette
Benjamin Faugloire Project - Photo de Chris Boyer
Benjamin Faugloire Project - Photo de Chris Boyer

Le trio du pianiste présente “L”, un quatrième album qui se concentre sur l'essentiel.

Il faut tout d'abord préciser que le B.F.P est un "groupe" au sens pop-rock du terme mais qui joue du jazz. Créé il y a treize ans avec le contrebassiste Denis Frangulian et le batteur Jérôme Mouriez, le trio mené par Benjamin Faugloire nous embarque dans des contrées  intimes avec grâce. Rien de superflu, juste une musique amicale et sincère qui sait prendre le temps du silence. 

C'est en pensant à l’univers de ses deux acolytes qui partagent la vision de sa musique que le pianiste, multi-instrumentiste, arrangeur et compositeur fait évoluer son écriture. Ils se sont rencontrés alors qu'ils se formaient au Centre des Musique Didier Lockwood. Ils sortaient un premier album intitulé Première nouvelle en 2008 suivi de The Diving en 2012 puis de Birth sur label JazzFamily. À n' en point douter, ils ont grandi ensemble et la communion est évidente.   

Je ne peux pas jouer avec d’autres musiciens.

Les huit titres poétiques de l'album nous baladent entre eau et feu, joie et mélancolie sur des rythmiques hypnotiques propices à la rêverie. 

“L” qui sort le 16 octobre chez Jazz Family.

L- Benjamin Faugloire Project - Photo de Chris Boyer
L- Benjamin Faugloire Project - Photo de Chris Boyer

Concert de sortie le 26 novembre au Duc des Lombards