Menu
Écouter le direct

Le "Brotherhood" spirituel du Belmondo Quintet

Publié lepar Catherine Carette
 Les frères Belmondo - Photo de Géraldine Aresteanu
Les frères Belmondo - Photo de Géraldine Aresteanu

Le trompettiste-bugliste et le saxophoniste dévoilent "Wayne's Words", le premier titre de leur nouvel album attendu le 12 mars avec leur quintet de haut-vol.

Lionel et Stéphane Belmondo reforment leur quintet légendaire né en 1993 à Saint-Germain-des-Prés. C’est le cinquième album en trois décennies d’existence, de cette formation résolument acoustique qui revisite le jazz moderne d’artistes ayant inspiré leurs carrières respectives. Celui de Miles Davis, de John Coltrane, Bill Evans, Yusef Lateef.... On écoute Wayne's Words écrit en un clin d’œil à l'inspirant saxophoniste Wayne Shorter :

En plus de Wayne’s Words, Lionel Belmondo a écrit des compositions en hommage à ses autres inspirateurs : Yusef’s Tree, Letters to Evans ou encore Woody ‘n Us. Quant à Stéphane Belmondo, il signe notamment deux très beaux thèmes, Prétexte, et Song for Dad, une ballade dédiée à leur père et premier mentor Yvan, décédé en 2019. Avec à leurs côtés Eric Legnini au piano, Tony Rabeson à la batterie et Sylvain Romano à la contrebasse, les Belmondo témoignent de la passion et du grand respect qu'ils portent à la musique de leurs aînés. 

Le Belmondo Quintet - au studio Gil Evans - Label B-Flar Recordings
Le Belmondo Quintet - au studio Gil Evans - Label B-Flar Recordings

L'album fait renaître le label B Flat Recordings que les deux frères créaient en 2003. On se souvient de leur Hymne au soleil, premier opus en 2003 du label où ils donnaient une nouveau souffle, par le prisme du jazz, au classicisme français de la musique de deux compositeurs français du début du vingtième siècle, Lili Boulanger et Maurice Duruflé. 

Brotherhood a été enregistré du 20 au 22 janvier 2020 au studio Gil-Evans d'Amiens par Tristan Devaux et mixé par ce dernier, aidé du pianiste Eric Legnini. Le concert de sortie est prévu le 1er avril au New Morning, à Paris. 

Brotherhood - Les frères Belmondo - Photo de Géraldine Aresteanu
Brotherhood - Les frères Belmondo - Photo de Géraldine Aresteanu