Menu
Écouter le direct

La poésie jazz de Hugo Lippi

Publié lepar Guillaume Schnee
Hugo Lippi / Marc Obin
Hugo Lippi / Marc Obin

Le guitariste sort son quatrième album "Comfort Zone", un voyage somptueux au swing élégant enregistré en quartet.

Nul hasard si l'artiste est l'invité de marque de Six Strings Under le nouvel album d'Eric Legnini célébrant la guitare. Hugo Lippi est de ces poètes voyageurs habités par de vastes horizons musicaux allant du classique à la pop british, des musiques tziganes aux blues californiens. Cet anglais de Portsmouth a débarqué au Havre à 10 ans avant de s'installer à Paris et de devenir l’un des guitaristes européens les plus recherchés de la planète jazz. Le virtuose a joué aux côtés Sarah Mckenzie, Michel Legrand, Alain Jean-marie, Christian Escoudé, Natalie Dessay, Samy Thiebault, Pierrick Pedron, Melody Gardot ou Christian Mcbride, mais c'est en leader que le jazzman revient avec l'album Comfort Zone attendu le 23 août sur Gaya Music Production.

Pour ces douze nouveaux titres enregistrés à New York, Hugo Lippi a créé le combo idéal pour son swing bohème et élégant en s'entourant du pianiste et vieux complice Fred Nardin ainsi que du bassiste de Portland Ben Wolfe et du batteur venu de Louisiane Donald Edwards, deux virtuoses du Lincoln Center de Wynton Marsalis. L'alchimie de ce quartet, toujours en équilibre, nous emporte dans un songe jazz merveilleux aux mille couleurs que ce soient dans les compositions originales de Lippi ou les reprises de standards comme Manoir de mes rêves de Django Reinhardt, God Bless The Child de Billie Holiday, Humpty Dumpty de Chick Corea ou Freedom Jazz Dance d'Eddie Harris.

Hugo Lippi est en concert :

le 14 septembre : Jazz en Touraine

le 16 septembre : Duc des Lombards

le 28 septembre : Théâtre de Caen (Foyers)