Menu
Écouter le direct

L'ode au multiculturalisme de Sarathy Korwar

Publié lepar Guillaume Schnee
Sarathy Korwar / Rishabh Sood
Sarathy Korwar / Rishabh Sood

En plein Brexit, le percussionniste nous propulse dans une fusion militante de jazz hybride, musiques indiennes et hip hop révolté.

Citoyen du monde, Sarathy Korwar est né aux États-Unis, a grandi en Inde et étudié les tablas avant de s'installer à Londres en 2009 pour ses études musicales. Membre actif de la scène jazz britannique actuelle, notamment aux côtés du saxophoniste Shabaka Hutchings, le percussionniste, batteur et producteur s'épanouit dans une fusion militante de jazz, musique traditionnelle indienne, beats electros et hip hop révolté. Le musicien vient de sortir son deuxième album More Arriving sur The Leaf Label, un puissant plaidoyer contre les tensions raciales à nouveau exacerbées par le Brexit.

More Arriving est un mélange envoûtant des percussions ondulantes de Korwar avec, entre autres, les synthétiseurs de Danalogue de The Comet Is Coming, du saxophone baryton de Tamar Osborn et le piano du spécialiste de l’indo-jazz Al MacSween, ainsi que les voix de la diaspora indienne qui témoignent de la vitalité des scènes de rap naissantes de Mumbai et New Delhi avec MC Mawali, MC Prabh Deep, et le rappeur indo-jamaïcain Delhi Sultanate, le poète londonien Zia Ahmed ou la chanteuse indienne Mirande.

La pochette de l’album de Tushar Menon rend hommage aux manifestations de rue organisées dans toute la Grande-Bretagne dans les années 70 et 80 dans le cadre du ‘Asian Young Mouvement" qui a vu les asiatiques et les personnes de couleurs s’unir pour exprimer leur solidarité face au racisme et au nationalisme du National Front et ses partisans."

On dirait que c’est le moment idéal pour se souvenir de cette manifestation collective forte, de fierté et d’inclusion, alors que nous nous trouvons dans une période de division similaire. Nous avons besoin de cette force dans la diversité et le nombre. Le titre de l’album renvoie à la campagne alarmiste du Brexit. C’est un jeu de mot sur le fait qu’il y a encore plus de gens qui arrivent et qu’ils vont devoir le gérer. Ma voix n’est qu’une parmi des milliers, cet enregistrement est une capture d’un moment beaucoup plus grand que moi. Sarathy Korwar