Menu
Écouter le direct

L'intemporel "Duke Ladies vol.1" de Laurent Mignard

Publié lepar FIP.fr
"Duke Ladies vol.1 - Photo de Pascal Bouclier
"Duke Ladies vol.1 - Photo de Pascal Bouclier

Le leader du Duke Orchestra met à l'honneur la gent féminine qui fascinait tant le pianiste, avec Aurélie Tropez, Julie Saury et des invités comme Natalie Dessay, Rhoda Scott, Roberta Gambarini ...

Edward Ellington, surnommé le Duke, a grandi, entouré de femmes raffinées qui l'ont choyé, lui ont appris les bonnes manières tout en lui apportant une confiance en lui indéniable. Sa musique leur a rendu hommage avec tendresse et humour. Les Duke Ladies sont des femmes que le pianiste, chef d’orchestre et compositeur américain a fréquentées, dont il a brossé le portrait ou qui ont chanté pour lui. Elles ont fait l'objet de variations attentionnées composées avec la complicité de l'alter ego Billy Strayhorn. Le sixième album du big-band mené par le trompettiste Laurent Mignard témoigne de cette passion. 

Pour mettre en lumière ces Sophisticated Lady, ces Pretty Woman, ces Satin Doll, Laurent Mignard nous balade entre Perfume Suite et Queen’s Suite, entre mystère et grâce. Il a donné une place de choix aux musiciennes de l'orchestre comme la batteuse Julie Saury et la clarinettiste Aurélie Tropez, en leur façonnant un écrin à leur image. L'attention fut la même pour les invitées : Rhoda Scott à l'orgue Hammond, la cantatrice Natalie Dessay, les chanteuses Roberta Gambarini, Myra Maud et Nicolle Rochelle, l'ancienne soliste du Claude Bolling Jazz Big Band, la diva du gospel et du blues Sylvia Howard, la violoniste Aurore et l'harmoniciste Rachelle Plas. 

"La Musique est une femme … la Femme est musique !" The Duke

Duke Ladies vol.1 est sorti le 17 septembre sur le label Juste Une Trace.
Le volume 2 verra le jour au printemps à l'occasion d’un événement d’envergure le 12 mai 2022 dans la grande salle du Châtelet.