Menu
Écouter le direct

Eric Dolphy et son "Out to lunch" sublimés par l'ARFI

Publié lepar Catherine Carette
Mélissa Acchiardi et Christophe Gauvert - Photo de Philippe Malet
Mélissa Acchiardi et Christophe Gauvert - Photo de Philippe Malet

Le collectif lyonnais dévoile un extrait de "inDOLPHYlités", en tout hommage et infidélités au dernier album du passeur multi-instrumentiste.

Eric Dolphy, partenaire de Charles Mingus, John Coltrane, Ornette Coleman… a bousculé le jazz avec un jeu oscillant entre hard-bop et free jazz. Saxophoniste et flûtiste, son approche de la clarinette basse a inspiré de nombreux musiciens. En février 1962, il enregistre Out to Lunch en quelques heures avant de partir en tournée en Europe avec le quintet de Mingus et de faire une date ou deux avec Coltrane. Décédé en juin, il n’a pas pu donner ce répertoire sur scène. 

Le quintet du collectif ARFI (Association à la Recherche d’un Folklore Imaginaire) séduit par la singularité de l’album qu'on peut difficilement étiqueté, s’y est plongé avec délice et malice en s’autorisant à en poursuivre la conversation. En avant-première, ce calme et court morceau composé par Clément Gibert, avant la déflagration des autres titres qui sortent le 13 novembre : 

inDOLPHYlités est une relecture d'Out to lunch enrichie de nouvelles compositions jouées avec le même instrumentarium. La vibraphoniste Mélissa Acchiardi, le trompettiste Guillaume Grenard, le contrebassiste Christophe Gauvert, Clément Gibert au sax alto et à la clarinette planent sur le nuage Dolphy et en restitue l'esprit libertaire. 

Cette musique est disponible, quasiment vierge, en apesanteur avec les martinets qui décrivent des arabesques dans le ciel des œuvres inachevables. Il faut l’arroser pour la voir pousser, préhensile comme le pouce et immanente à croquer, pour en récolter sa liberté de ton et perpétuer sa vocation jubilatoire. (ARFI)

"inDOLPHYlités" sort le 13 novembre chez l'Autre distribution