Menu
Écouter le direct

"Just Coolin’" l'album inédit d'Art Blakey & The Jazz Messengers

Publié lepar Guillaume Schnee
Art Blakey / Robert Parent/Pix Inc./The LIFE Images Collection via Getty
Art Blakey / Robert Parent/Pix Inc./The LIFE Images Collection via Getty

Le label Blue Note exhume en avril une oeuvre complète du batteur légendaire gravé en quintet en 1959.

On pensait tout connaître de l'oeuvre d'Art Blakey & The Jazz Messengers mais comme pour John Coltrane, Thelonious Monk ou Miles Davis récemment, voilà que surgit des archives une pièce jusque là inconnue. Pas un bricolage de démos ou de sessions live, non un véritable album resté dans les tiroirs du label Blue Note pendant 61 ans. Enregistré le 8 mars 1959 dans le studio de Rudy Van Gelder, Just Coolin’ nous permet de découvrir six titres de la mythique formation jazz dont deux totalement inconnus; Jimerick et Quick Trick :

De 1955 à 1990, à la mort d’Art Blakey, les Jazz Messengers ont enregistré la somme de 47 albums en studio et 21 en public dont le premier fût The Jazz Messengers At The Café Bohemia. L'album inédit Just Coolin’ dévoile la formation en pleine transition, après le départ du saxophoniste Benny Golson et avant l'arrivée de Wayne Shorter, le quintet voit le retour d'Hank Mobley, membre fondateur des Jazz Messengers et compositeur ici des titres Hipsippy Blues, M&M et Just Coolin ’. 

Le batteur Art Blakey, le trompettiste Lee Morgan, Hank Mobley, le pianiste Bobby Timmons et le bassiste Jymie Merritt verront leur session finalement remisée au placard quand le patron de Blue Note, Alfred Lion, décide d'enregistrer à nouveau le groupe au légendaire club Birdland à New York le 15 avril 1959, capturant un enregistrement live qui va devenir un album culte. Les deux volumes de ce Art Blakey & The Jazz Messengers At The Jazz Corner Of The World contiennent d'ailleurs quatre des six titres gravés un mois plus tôt en studio.

L'album Just Coolin’ sort le 24 avril sur le label Blue Note.