Menu
Écouter le direct

"Indaba Is" le spiritual jazz de Johannesburg

Publié lepar Guillaume Schnee
Bokani Dyer / Photo Tseliso Monaheng
Bokani Dyer / Photo Tseliso Monaheng

Sur sa nouvelle compilation label anglais Brownswood a réuni huit groupes majeurs de la scène jazz sud-africaine actuelle et dévoile le titre du pianiste Bokani Dyer "Ke Nako".

Après sa compilation londonienne, We Out Here en 2018, et australienne, Sunny Side Up en 2019, le label du producteur Gilles Peterson poursuit son tour du monde des scènes jazz actuelles avec Indaba Is attendue le 29 janvier. C'est au pianiste Thandi Ntuli et au chanteur Siyabonga Mthembu (The Brother Moves On, The Ancestors) qu'a été confié la tâche de réunir la crème des musiciens jazz et de musique improvisée de Johannesburg. 

Une ville cosmopolite qui trouve sa richesse et sa vitalité musicale dans son métissage culturel et ses luttes historiques à l'image de ce premier titre Ke Nako (le moment est venu) du pianiste et compositeur Bokani Dyer. Un spiritual jazz incantatoire qui fait référence au slogan utilisé pour amener les électeurs aux urnes lors de la première élection post-apartheid et qui interroge sur l'identité et le futur des habitants de la cité.

"Nous avons rassemblé des musiciens qui sortent littéralement de cette vision très monolithique de la musique, même si certains d’entre eux étaient issus de la tradition jazz ou de genres musicaux fortement influencés par le jazz." explique Thandi Ntuli qui a dirigé avec Siyabonga Mthembu les sessions d'enregistrement de l'album en banlieue de Johannesburg. Profitant d'un premier déconfinement de la ville, les deux producteurs ont laissé les musiciens improviser, explorer des univers sonores multiples et capturer en huit titres l'énergie et la créativité d'une scène musicale en pleine effervescence où les nombreuses musiques traditionnelles des quartiers de Joburg, se mêlent au jazz ou au groove dans un même discours musical et spirituel.

Les musiciens de "Indaba Is" © Tseliso Monaheng
Les musiciens de "Indaba Is" © Tseliso Monaheng

Véritable œuvre collective, Indaba Is présente sur huit titres les groupes emblématiques de cette nouvelle génération de musiciens avec Bokani Dyer, Lwanda Gogwana, The Brother Moves On, Thandi Ntuli, The Wretched, le guitariste Sibusile Xaba accompagné par Naftali, Fakazile Nkosi, & AshK, le groupe The Ancestors qui a enregistré deux albums avec le saxophoniste britannique Shabaka Hutching et la formation du bassiste Nhlanhla Ngqaqu Iphupho likaBiko.