Menu
Écouter le direct

"How We Do", nouveau titre du Joshua Redman Quartet

Publié lepar Catherine Carette
Joshua Redman au North Sea Jazz Festival 2018 - Photo de Peter Van Breukelen/Redferns/Getty
Joshua Redman au North Sea Jazz Festival 2018 - Photo de Peter Van Breukelen/Redferns/Getty ©Autre

Figure majeure de la scène jazz actuelle, le puissant saxophoniste lève le voile sur son prochain album "Come What May".

A 50 ans, le prodigieux saxophiste Joshua Redman, est sans conteste, un des grands improvisateurs de jazz. Egalement compositeur et chef d’orchestre, il a récemment été récompensé aux Grammy Awards avec le batteur Brian Blade, le bassiste Scott Colley et le trompettiste Ron Miles, pour Still Dreaming nominé "Meilleur album jazz instrumental"

Le 29 mars, Joshua Redman sort Come What May chez Nonesuch Records avec le pianiste Aaron Goldberg, le bassiste Reuben Rogers et le batteur Gregory Hutchinson avec qui il n'avait pas enregistré depuis les albums Beyond (2000) et Passage of Time (2001). En compagnie de ses vieux compères de route il entretient un lien fort avec les idiomes du jazz des années 1950 et 1960 et s'ouvre sur d’autres univers musicaux. L’osmose est totale. L'amitié forte et la confiance règnant, la liberté est palpable sur les 7 compositions de ce nouvel opus(Circle of life, I’ll go mine, Come what may, How we do, DGAF, Stagger Bear, Vast ) dont voici un titre en avant-première :

Exposé très tôt au jazz, au classique, à la soul, au rock et aux musiques africaines, indiennes, indonésiennes, moyen-orientales ...il a tâté divers instruments avant de jouer de la clarinette puis du saxophone ténor. Diplomé de la Harvard en sciences sociales en 1991, Joshua Redman était destiné à une brillante carrière d’avocat mais l’appel de la musique a été plus fort. Travailleur minutieux et acharné, il fait des gammes du matin au soir.

Influencé tout d’abord par son père Dewey Redman dans le style "free" né de la révolte afro-américaine des années 1960, Joshua Redman est aussi fortement imprégné par le jeu de ses pairs John Coltrane, Lester Young, Charlie Parker, Ornette Coleman et particulièrement par celui de Sonny Rollins à qui il voue notamment un culte.

En concert :

Le 29 mai : Jazz Sous Les Pommiers à Coutances
Le 31 mai : Jazz en Comminges à Villeneuve de Rivière