Menu
Écouter le direct

Exclu : "Because I Love You" la ballade amoureuse de Ahmad Jamal

Publié lepar Guillaume Schnee
Ahmad Jamal / Harcourt Paris
Ahmad Jamal / Harcourt Paris

L'illustre pianiste jazz dévoilera en septembre les nouveaux titres de son album "Ballades" enregistrés en solo, en duo ou en quartet.

Les plus chanceux ont pu voir Ahmad Jamal cet été au festival Jazz In Marciac, pour ce qui devrait être son dernier concert en Europe. À 89 ans, le légendaire pianiste n'a pourtant pas fini d'écrire l'histoire de ce jazz qu’il préfère appeler musique classique américaine. Deux ans après son oeuvre Marseille, le natif de Pittsburgh sort son nouvel album Ballades le 13 septembre sur le label Jazz Village, un nouveau chef d’œuvre d'épure mélodique, de maîtrise poétique des silences et des rythmes.

"J'étais un ange parmi les diables. Les boppers faisaient exploser les notes, moi, je les faisais résonner jusqu'au bout de leur vie.". L'auteur des célèbres Poinciana, Ahmad's Blues ou The Awakening a souvent été en marge des courants du jazz. Génial improvisateur, Frederick Russell Jones, de son vrai nom, préférait la quête d'une paix intérieure et musicale aux expérimentations folles des courants bop, free ou fusion. Sa conception de l'espace et la légèreté de son toucher, admirés par Bill Evans ou Miles Davis, font toujours merveille aujourd'hui, tout comme ses ruptures rythmiques et ce swing inventif qu'il développe depuis 70 ans. Sur les 12 titres de Ballades, cet architecte de la musique développe son art élégant souvent en solo, parfois en duo ou mêm en quartet avec ses fidèles complices Herlin Riley à la batterie, James Cammack à la contrebasse et Manolo Badrena aux percussions.