Menu
Écouter le direct

Esperanza Spalding explore le pouvoir guérisseur de la musique sur "Triangle"

Publié lepar Guillaume Schnee
Esperanza Spalding - "Triangle" -  Songwrights Apothecary Lab
Esperanza Spalding - "Triangle" - Songwrights Apothecary Lab

La bassiste et chanteuse de jazz présente une suite méditative en trois mouvements et explore le pouvoir salutaire du son et des mots.

Véritable concentré de talents, la contrebassiste, bassiste, chanteuse et compositrice originaire de Portland brille sur chacun de ses projets par son approche singulière et audacieuse de la création. Après son enregistrement spontané de l'album Exposure, l'artiste surdouée publiait en 2019, 12 Little Spells, un concept-album spirituel dont chacun des douze morceaux était dédié à une partie du corps humain. En ces temps anxiogènes d'isolement, Esperanza Spalding poursuit son travail sur le pouvoir guérisseur du son et des mots avec son oeuvre Triangle. Une suite méditative en trois parties, Formwela 1, Formwela 2 avec Ganavya et Formwela 3, chacune développée pour favoriser les connexions émotionnelles et physiques. Triangle est accompagné d'un court-métrage réalisé par Matthew Hayes avec la direction artistique de Rob Lewis.

« Je me souvenais de la manière dont la musique m’avait soutenu et je me demandais si nous pouvions approfondir ces thèmes » a déclaré l'artiste au New York Times. Pour étudier les interactions entre la musique, le corps et les émotions, Esperanza Spalding a créé le Songwrights Apothecary Lab, espace collectif de création « mi-atelier de compositeur et mi-pratique de recherche guidée ». Pour cette suite où s'entremêlent avec harmonie; musique classique occidentale, jazz, musique soufie ou carnatique du sud de l’Inde, la chanteuse a fait appel à des experts en musicothérapie et en neurosciences.

"Chaque chanson est conçue pour avoir un effet unique mais lié au profit de l'auditeur, destiné à soulager la tension, le chagrin et l'isolement ressentis tout en étant confiné à la maison pendant cette pandémie mondiale." rajoute Esperanza Spalding