Menu
Écouter le direct

David Linx invite Tigran Hamasyan sur "Round Midnight"

Publié lepar Guillaume Schnee
David Linx / Photo Guillaume Saix
David Linx / Photo Guillaume Saix

Accompagné du pianiste arménien, le chanteur propose une version céleste du standard de Monk tirée de son nouvel album "Be My Guest, The Duos Project".

Formidable passeur d'émotions, David Linx est de ces rares artistes possédant le pouvoir de nous toucher l'âme en expérimentant à chaque projet de nouveaux territoires sonores. Avec sa voix en or au phrasé inimitable, le chanteur, compositeur et parolier est l'une des grandes voix du jazz international partageant sa science vocale avec élégance au gré de ses rencontres autant humaines que musicales. Un an après Skin in the Game, le chanteur nous propose quinze duos inédits sur son nouvel album Be My Guest, The Duos Project attendu le 12 novembre chez Cristal Records.

"Ces duos sont une façon de continuer à évoluer encore et toujours et me rappellent ma jeunesse, lorsque je me ruais sur tout ce que je ne connaissais pas, avec une curiosité qui est toujours intacte" explique David Linx qui dévoile aujourd'hui le premier de ces duos avec cette reprise rêveuse et fantastique du fameux titre de Thelonious Monk illustré par la vidéo magnifique de Shelomo Sadak, un songe nocturne où la chorégraphie des corps se mue en ballet irréel guidé par les silences, le chant en apesanteur de Linx et les notes délicates du pianiste Tigran Hamasyan.

"Ce projet est un hommage à la transmission, à l’esprit de curiosité indissociable et indispensable à cet apprentissage par soi-même. Il montre toute la richesse de l’environnement sonore dans lequel j’ai grandi. J’ai donc fait appel à un magnifique groupe de musiciens et amis pour explorer et partager cette pensée" rajoute le chanteur bruxellois de culture mais parisien d’adoption qui invite sur l'album des personnalités aussi différentes que Or Solomon (piano, voix), Hamilton De Holanda (cavaquinho), Trevor Baldwin (narration), Nguyên Lê (guitare électrique), Eric-Maria Couturier (violoncelle), Bart Quartier (vibraphone), Diederik Wissels (électroniques, claviers), Rani Weatherby (chant, ukulélé), Peter Hertmans (guitare électrique), Gustavo Beytelmann (piano), Marc Ducret (guitares), Ran Blake (piano), Theo Bleckmann (chant) et Magic Malik (flûte).