Menu
Écouter le direct

La deuxième révélation de Jazz Sabbath

Publié lepar FIP.fr
Jazz Sabbath - long-lost album
Jazz Sabbath - long-lost album

Un demi-siècle plus tard le groupe avant-gardiste sort ses propres compositions "empruntées" par Black Sabbath, vraiment ?

La surprise est de taille. Un trio nommé Jazz Sabbath, formé en 1968, dit à l'avant-garde d'un nouveau mouvement jazz qui émergeait en Angleterre, sort le 17 avril son album éponyme. Le contenu : sept titres rendus célèbres au début des années 70 par le légendaire groupe britannique de metal, Black Sabbath ! 

L'histoire serait ainsi. Suite à un infarctus, Milton Keanes, leader de Jazz Sabbath, fut hospitalisé dans un état très grave peu après l'enregistrement en 1979 de ce tout premier album. La maison de disque décida donc d'en repousser la sortie. Après sa longue convalescence et l'incendie de l’entrepôt contenant vinyles et bandes master (qui conduisit la maison de disque à déposer le bilan), Milton Keanes découvrit qu’un groupe s'était approprié ses chansons pour les sortir en version metal sur deux albums. Ici, Keanes interviewé par Robert Powell, parle de la montée et de la chute du trio jazz et bien-sûr du vol flagrant de leurs chansons.

Les fameuses bandes auraient ressurgi l'année dernière, restaurées et remasterisées !

Cette fake news démentie voici LA VÉRITÉ annoncée :  L'homme derrière ce projet (Milton Keanes) est en fait le fils de Rick Wakeman, Adam Wakeman, claviériste et guitariste de longue date de Black Sabbath et Ozzy Osbourne. Le groupe d'enregistrement principal est composé d'Adam, Jerry Meehan (Robbie Williams) et Ash Soan (Adele, Cher, etc.). Le trio piano, basse, batterie révèle un "Jazz Moderne" de facture classique où le pianiste se fait la part belle.

Black Sabbath sort le 17 avril sur le label Socadisc, en vinyle, CD, cassette et toutes les plateformes de téléchargement et de streaming.