Menu
Écouter le direct

Billy Brooks, héros oublié du jazz-funk

Publié lepar Guillaume Schnee
Billy Brooks / Wewantsounds
Billy Brooks / Wewantsounds

Le label Wewantsounds réédite l'unique album du trompettiste "Windows Of The Mind", un pur bijou de groove orchestral produit par Ray Charles en 1974.

Originaire de Mobile en Alabama, Julius E. Brooks fait partie de ces grands musiciens de méconnus qui ont pourtant participé à la grande aventure du jazz. Diplômé de la Julliard School Of Music de New-York et solide musicien de studio, le trompettiste be-bop a joué dans les big band de Lionel Hampton ou Cal Tjader, s'est produit et a enregistré avec Ike & Tina Turner ou The Temptations avant que Ray Charles lui donne sa chance en le signant sur son label Crossover Records au début des années 70. Produit par The Genius lui-même, l'album Windows Of The Mind est enfin réédité par Wewantsounds le 11 septembre, il est en écoute ici :

Si Windows Of The Mind fut célébré à sa sortie en 1974 par le monde du jazz, l'album de Billy Brooks est devenu un objet de collection grâce au hip hop et aux DJ lorsque quinze ans plus tard A Tribe Called Quest sampla le titre Fourty Days pour leur propre Luck of Lucien qui figure sur le premier album du groupe People's Instinctive Travels and the Paths of Rhythm. Cette réédition nous permet de redécouvrir cette oeuvre orchestrale qui réunit le bassiste Larry Gales (Thelonious Monk), le batteur Clarence Johnston (Freddie Roach, James Moody), le saxophoniste Herman Riley (Side Effect, Pleasure, Earth Wind & Fire, Letta Mbulu) ainsi que les guitaristes Jef Lee (Roy Ayers, Sylvia Striplin) et le guitariste Calvin Keys compagnon de route de Ray Charles. Une collection de pièces aux arrangements splendide qui navigue entre le swing classieux d'un big band de Kansas City, jazz-funk élégiaque et groove torride.

"Windows Of The Mind" de Billy Brooks
"Windows Of The Mind" de Billy Brooks