Menu
Écouter le direct

BadBadNotGood revient avec l'album "Talk Memory"

Publié lepar Guillaume Schnee
BadBadNotGood / photo Jamal Burger
BadBadNotGood / photo Jamal Burger

Le quatuor de jazz expérimental canadien publie "Signal From The Noise" une suite crépusculaire de neuf minutes illustrée par une vidéo de Duncan Loudon.

En plus de dix ans, les trois étudiants de jazz au Collège Humber à Toronto, Matthew Tavares, Alexander Sowinski et Chester Hansen ont réussi le tour de force de s'imposer sur la scène jazz internationale contemporaine tout en travaillant avec la crème du hip-hop américain; de  Kendrick Lamar à Tyler The Creator en passant par  Danny Brown, Ghostface Killah ou Earl Sweatshirt. 

Devenu quartet en 2016 avec l'arrivée du saxophoniste et multi-instrumentiste Leland Whitty, BadBadNotGood nous avait laissé à cette période avec une cinquième réalisation nommée IV, lâchant depuis quelques trop rares pépites comme l'an dernier Goodbye Blue et Glide. C'est sur le label XL en partenariat avec Innovative Leisure, qu'est annoncée , le 8 octobre, la nouvelle aventure sonore du combo expérimental dont le premier titre Signal From The Noise vient d'être partagé accompagné par une vidéo de Duncan Loudon dans laquelle on suit les frasques étranges du scénariste et acteur Steve Stamp (People Just Do Nothing) :

Comme toujours BadBadNotGood partage sur ce sixième album Talk Memory son savant amalgame de jazz et de beats électroniques et hip -hop avec une flopée d'invités comme le producteur et instrumentiste star Terrace Martin, le compositeur et chanteur carioca Arthur Verocai, connu pour ses productions psychédéliques maintes fois samplées par le monde du hip hop, la harpiste Brandee Younger, le batteur Karriem Riggins ou le multi-instrumentiste américain New Age et ambient Laraaji.

"Il nous a fallu un an ou deux de vie pour arriver à cet instant où le processus créatif était à nouveau passionnant et une fois que nous sommes entrés en studio, ce fut le processus d'enregistrement et d'écriture le plus concis que nous ayons jamais eu." explique le groupe en rajoutant "Nous espérons que les performances improvisées en studio rapprochent l'auditeur de notre expérience en direct."