Menu
Écouter le direct

Alfa Mist annonce son nouvel album avec "Run Outs"

Publié lepar Guillaume Schnee
Alfa Mist /  Photo Johny Pitts
Alfa Mist / Photo Johny Pitts

Avant la sortie de son quatrième album "Bring Backs", le pianiste et producteur londonien dévoile un titre où l'expression d'un jazz fusion lyrique se mêle à des beats frénétiques.

Dans l'effervescence créative de la jeune scène jazz londonienne on cite souvent des musiciens venus du South London comme Moses Boyd, Kokoroko, Nubya Garcia, Ezra Collective ou Maisha. Le pianiste, chef d'orchestre et MC Alfa Mist a grandi dans le quartier multiculturel de Newham, à East London et fait figure d'électron libre. Issu d’une famille d’immigrés ougandais il a débuté en tant que producteur de Grime et de Hip Hop, et a développé en autodidacte un langage jazz exploratoire basé sur la communication des émotions, les rythmiques complexes et sinueuses, le groove et l'art de la mélodie. Après avoir sorti ses trois premiers albums sur son propre label Sekito, l'artiste a rejoint l'équipe d'ANTI- pour graver son nouveau projet nommé Bring Backs, attendu le 23 avril prochain.

À propos de Run Outs, une exploration jazz trépidante centrée sur les lignes de piano Alfa Rhodes, Alfa Mist déclare : " Le titre est un jeu de rue auquel je me souviens avoir joué quand j'étais plus jeune. J'avais l'habitude de penser à faire des beats et à jouer avec un groupe comme des mondes séparés jusqu'à ce que je réalise que j'essayais toujours d'atteindre la même chose. Faire la musique que je veux faire."

Alfa Mist - album "Bring Backs"
Alfa Mist - album "Bring Backs"

Héritier de Robert Glasper, proche des producteurs Jordan Rakei ou Tom Misch, Alfa Mist trace sa route artistique en toute indépendance mettant sa polyvalence au profit d'innombrables collaborations et projets parallèles comme dernièrement en retravaillant le classique jazz fusion d'Eddie Henderson Galaxy pour la compilation Blue Note Re: imagined ou en adaptant son titre Confliction avec le London Contemporary Orchestra.

Pour les neuf titres de son album Bring Backs, le pianiste s'est inspiré d'un poème d'Hilary Thomas exprimant les réalités sensuelles de la construction d’une communauté dans un nouveau pays. Une musique subtile et extatique qu'il a enregistrée avec des collaborateurs de longue date comme Jamie Leeming (guitare), Kaya Thomas-Dyke (basse et chant), Jamie Houghton (batterie) et Johnny Woodham (trompette).