Menu
Écouter le direct

IzangoMa, la nouvelle fièvre afro-jazz venue de Pretoria

Publié lepar Guillaume Cohonner
Le guitariste Sibusile Xaba et le producteur Ash K du groupe IzangoMa. Crédits : Brownswood
Le guitariste Sibusile Xaba et le producteur Ash K du groupe IzangoMa. Crédits : Brownswood

Signé sur le label défricheur de Gilles Peterson, cet ensemble de quinze musiciens édite un premier single qui réinvente le futur du jazz d’Afrique du Sud.

Le label Brownswood du très productif Gilles Peterson est à l'image de son créateur : passionnant et résolument tourné vers le futur et le métissage des musiques noires. Après avoir signé Ghostpoet, le disco-funk de Secret Night Gang, le projet collaboratif Owiny Sigoma Band ou encore Kokoroko, la maison londonienne nous fait découvrir l'ensemble InzangoMa, avec un premier single qui dynamite les codes.

Composé de quinze musiciens et comptant dans ses rangs, percussions, chœurs, cuivres, synthétiseurs et autres boites à rythmes, cette formation atypique livre aujourd'hui le single City Lights comme première pierre angulaire d'une œuvre que l'on imagine bouillonnante de créativité.

On pense évidemment à Sun Ra à l'écoute de ce magma sonore où se mêlent polyrythmie et envolée de saxophone. Un jazz cosmique les pieds vissés dans les percussions ancestrales et la tête dans les synthétiseurs futuristes. Chanté par le guitariste Sibusile Xaba, déjà repéré pour son jeu libre et incarné, City Lights sonne donc comme un titre de bravoure plein d'humanité et d'espoir, et une invitation à en découvrir très vite la suite.

*IzangoMa - City Lights (Brownswood) est sorti le 3 décembre 2021*