Menu
Écouter le direct

Stevie Wonder sort du silence avec deux nouveaux titres

Publié lepar Ghislain Chantepie
Stevie Wonder en 2011 à Los Angeles (Larry Busacca/WireImage)
Stevie Wonder en 2011 à Los Angeles (Larry Busacca/WireImage) ©Getty

Après quinze ans d’absence dans les bacs, l’icône du groove invite Busta Rhymes, Rapsody et le guitariste Gary Clark Jr sur ses dernières compositions.

C’est la fin d’une très longue histoire. Depuis presque soixante ans et la sortie de son tout premier album The Jazz Soul of Little Stevie en 1962, Stevie Wonder avait fait grandir sa musique dans le cocon de la maison Motown, l’emblématique label du groove américain. Jusqu’en 2005 même, alors qu’il publiait encore A Time To Love après déjà dix longues années d’absence dans les bacs.

A 70 ans, Stevie Wonder a donc choisi de s’émanciper de sa maison-mère pour formuler son retour, annonçant au passage la création de son propre label So What The Fuss Music qui emprunte le titre de l’un des morceaux les plus funky de son dernier disque. Surtout, l’icône du groove américain aux 100 millions de disques vendus a dévoilé deux compositions qui pourraient former la moelle d’un nouveau long-format, longtemps annoncé mais jamais finalisé jusque alors.

Du premier inédit dévoilé, Stevie Wonder a précisé d’après le magazine Rolling Stone qu’il avait commencé à l’écrire en 1968 alors qu’il n’était âgé que de 18 ans. Intitulé Where Is Our Love Song, cette ballade ensoleillée fait la part belle au timbre élastique du crooner et aux riffs du guitariste Gary Clark Jr invité pour l’occasion. 

Autres temps, autre ambiance pour le second titre mis en ligne qui plonge ses rythmes hip-hop à l’ancienne dans les failles béantes de l’Amérique d’aujourd’hui. ”Can't put it in the hands of fate, ain't nobody got time to wait”, chante ainsi Stevie Wonder avec une forme d'urgence aux côtés de Busta Rhymes et de la rappeuse Rapsody. Un groove œcuménique qui gagne progressivement en optimisme et dont le chœur est assuré, entre autres, par cinq des enfants du chanteur.