Menu
Écouter le direct

« Stronger », la soul combative de Janelle Monáe

Publié lepar Ghislain Chantepie
Janelle Monae en mars 2019 à Los Angeles. (Axelle/Bauer-Griffin/FilmMagic)
Janelle Monae en mars 2019 à Los Angeles. (Axelle/Bauer-Griffin/FilmMagic) ©Getty

La star américaine offre un titre passionné à la bande-originale de la nouvelle série animée produite par le couple Obama.

Janelle Monáe peut voir loin. Depuis ses débuts avec OutKast en 2006, son premier album en 2010 puis une suite grandiose avec The Electric Lady trois ans plus tard, cette chanteuse mi-actrice mi-cyborg n’a eu de cesse de puiser dans le meilleur du groove américain pour projeter dans le futur des disques souvent concept et toujours pétris d’intelligence et d’esthétisme.

Cette voix palpitante confirmait d'ailleurs toutes ses promesses en 2018 avec un troisième disque intitulé Dirty Computer, un album de pop étincelante qui mettait une nouvelle fois en exergue le R&B dystopique dont elle s'est fait la championne, invitant rien de moins que Brian Wilson, Grimes ou encore Pharrell Williams à partager le micro sur certains titres.

À 35 ans, celle qui pourrait bientôt finaliser son entrée dans la plus haute lignée des grandes artistes afro-américaines, n’en oublie pas pour autant son engagement de longue date au sein du mouvement américain des droits civiques. Déjà aperçue l’an dernier sur la bande-originale du documentaire All In: The Fight For Democracy de Stacey Abrams, Janelle Monáe récidive aujourd’hui en offrant un titre inédit à la nouvelle série animée We The People produite par Michelle et Barack Obama.

Intitulé Stronger, ce nouveau morceau voit ainsi l’Américaine revenir pour l’occasion à une forme de classicisme dans son groove, mêlant le shank du reggae aux effluves d’une soul combative.From the states to the ghettos, yeah, the people gonna see, That the people hold the power and together we're a little bit stronger”, assène ainsi Monáe au micro de cette ode à la liberté on ne peut plus intemporelle.